Envoyez l'article par e-mail :

Le pôle de compétitivité Cosmetic Valley organise la lutte contre le Covid-19

mardi 24 mars 2020

Cosmetic Valley a lancé un appel à la production de gel hydroalcoolique auprès de la filière parfumerie-cosmétique. Le pôle de compétitivité recense et met en lien l’ensemble des acteurs souhaitant participer à la lutte contre le coronavirus.

Depuis le 13 mars, un arrêté ministériel autorise les fabricants de médicaments, de cosmétiques et de produits biocides à produire du gel hydroalcoolique. Face à la pénurie de ce produit de première nécessité, LVMH a répondu instantanément en modifiant ses lignes de production et de conditionnement afin de fournir des hôpitaux. Dans la foulée, Cosmetic Valley a lancé un appel à la production de l’ensemble des acteurs de la filière parfumerie-cosmétique. Le pôle de compétitivité a été missionné par les hôpitaux, les collectivités et les établissements industriels pour collecter et coordonner les initiatives de production, de conditionnement et de distribution de gel hydroalcoolique.

Dès lors, une plate-forme en ligne a été mise en ligne pour faciliter le recensement des initiatives et coordonner les besoins. Elle permet de mettre en relation sur l’ensemble du territoire les établissements médicaux qui ont besoin de gel hydroalcoolique avec les entreprises solidaires. Ainsi, les conditionneurs à façon et les fabricants d’emballages sont sollicités afin de fournir des solutions packaging ou de les remplir. Marc-Antoine Jamet, le président de Cosmetic Valley a déclaré, dans un communiqué : « Nous avons reçu l’autorisation vendredi [13 mars, NDLR] de fabriquer du gel hydro-alcoolique. Nous en avons les capacités industrielles. Nous en avons la volonté. […] Je souhaite que ce mouvement prenne la forme d’une mobilisation générale afin que nous participions au recul de l’épidémie et à sauver des vies humaines. » « Les industriels de l’emballage sont particulièrement mobilisés »

Afin que chacun puisse fabriquer des produits convenables, différentes formules de la solution désinfectante ont été mises à disposition des entreprises ainsi que les indications à inscrire sur l’étiquette des produits. Un nouvel arrêté du 20 mars a depuis modifié ces recettes. Dans un communiqué du 21 mars, Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, a tenu à remercier les industriels impliqués alors que l’appel reste ouvert à tous : « En cette période de crise sanitaire qui bouscule l’ensemble de notre économie, je tiens particulièrement à saluer la grande mobilisation des entreprises et le travail remarquable des agents de l’État et notamment de la DGE pour faire face au caractère exceptionnel de la situation. La priorité est d’approvisionner non seulement nos personnels soignants, mais également les personnels des multiples autres activités qui permettent au pays de continuer à fonctionner : c’est la mobilisation de l’ensemble de notre industrie qui permettra de maintenir la continuité de nos approvisionnements et de faire face à cette crise exceptionnelle. »

Dans ce communiqué, Agnès Pannier-Runacher précise également que « les industriels de l’emballage sont particulièrement mobilisés pour assurer la production et la mise à disposition de tous types de contenants adaptés pour ces gels et solutions [hydroalcooliques, NDLR]. » Parmi elles, le plasturgiste PRP création a donné un coup de fouet à sa production. Contre 50 000 à 60 000 unités d’ordinaire, l’entreprise d’Oyonnax (Ain) est désormais en mesure de fournir 400 000 flacons par semaine aux entreprises mobilisées dans la production de gel hydroalcoolique. Pinard Beauty Pack s’est également mobilisé afin de participer à l’effort de solidarité nationale, comme l’indique la directrice commerciale de la société, Delphine Delaroche, sur LinkedIn.

Pierre Monnier (Emballages Magazine)

© LVMH : Les usines du groupe LVMH ont été les premières à répondre à l’appel du gouvernement.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !