Envoyez l'article par e-mail :

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

vendredi 15 janvier 2021, par Henri Saporta

L’intersyndicale de la raffinerie ne veut pas du projet de reconversion porté par Total.

L’acide polylactique (PLA), les syndicats de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) n’en veulent toujours pas. Le pétrolier français Total avait annoncé en septembre que le raffinage cesserait sur ce site en 2023. Un projet de reconversion prévoit la production de biocarburants et de PLA ainsi que l’exploitation de deux centrales solaires photovoltaïques. Dénonçant ce projet au nom de la préservation de l’emploi, l’intersyndicale réunissant la Confédération générale du travail (CGT), Force ouvrière et la Confédération française démocratique du travail (CFDT) avait bloqué les expéditions de carburant en octobre et décembre.

Depuis le 4 janvier, les salariés de la raffinerie de Grandpuits sont à nouveau en grève. Plus d’une centaine de salariés ont manifesté le mercredi 13 janvier devant la préfecture à Melun (Seine-et-Marne) pour « sauver l’emploi ». Une délégation a été reçue mercredi après-midi par Nadège Baptista, la préfète déléguée pour l’égalité des chances de la Seine-et-Marne. PSE

« Total refuse de nous écouter », déplore Adrien Cornet, délégué CGT. Total avance un budget de 500 millions d’euros pour un redéploiement qui n’entraînera « aucun licenciement, mais des départs à la retraite anticipée et des mobilités internes vers d’autres sites ». Des négociations ont commencé en décembre, concernant les salariés et leurs mesures sociales d’accompagnement (MSA) prévues par le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). Selon la CGT, la reconversion du site « va entraîner des suppressions d’emplois notamment chez les sous-traitants ».

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie