Envoyez l'article par e-mail :

Le recyclage chimique au menu de l’AG d’Elipso

mardi 2 avril 2019, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Dans un contexte législatif et médiatique tendu, l’organisation professionnelle de l’emballage en plastique a rassemblé une centaine de dirigeants pour son assemblée générale.

« Merci aux emballages en plastique ! Ils sont indispensables au quotidien et rendent de multiples services aux citoyens. Ils protègent et préservent les aliments tout au long de la chaîne d’approvisionnement, en évitant les contaminations et en allongeant leurs durées de vie ! Ils peuvent également contribuer à limiter les émissions de gaz à effet de serre ». C’est le cri du cœur lancé par la présidente d’Elipso, Françoise Andres, devant une centaine de dirigeants d’entreprises, à l’occasion de l’Assemblée générale de l’association professionnelle des fabricants d’emballages plastiques rigides et souples qui s’est tenue le 29 mars.

Il faut dire qu’entre mesures limitant la mise sur le marché de certains produits plastiques à usage unique, au niveau national comme européen, et pressions sociétales et médiatiques continues qui ont marqué 2018 et le début 2019, le contexte est tendu. Et maintenant, les professionnels attendent l’examen prochain de la loi sur l’économie circulaire (Lec) issue de la feuille de route dévoilée en avril 2018. Attendu avant l’été, le projet de loi pourrait être présenté, selon plusieurs observateurs, au Conseil national de la transition écologique (CNTE) dans quelques semaines.

C’est pourquoi les deux interventions au programme étaient placées sous le signe des solutions d’avenir. Carlos de Los Llanos, directeur scientifique de Citeo, la société agréée pour la valorisation des emballages et papiers ménagers au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP), et Herman van Roost, en charge du recyclage chez Total, ont développé les perspectives du recyclage chimique comme complément aux filières actuelles. « Un enjeu de quantité et de qualité notamment sur le plan du contact alimentaire », ont souligné les deux spécialistes. Mais collecter et recycler ne sert à rien sans débouchés pour les matières issues du recyclage. Carlos de Los Llanos a invité les plasturgistes présents dans la salle à intégrer ces matériaux recyclés ou à en amplifier l’utilisation. Pour Herman van Roost, l’exemple du polyéthylène téréphtalate recyclé apte au contact alimentaire (rPET) sert de référence au polystyrène (PS) en tant que « compound circulaire ». « Il faut focaliser l’innovation sur la circularité », a plaidé Herman van Roost qui voit dans le PS le matériau du futur.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !