Envoyez l'article par e-mail :

Le surmoulage au plasma défie les lois de l’adhérence

lundi 12 octobre 2009, par Karim Boudehane

Joindre deux polymères sans adhésif ni soudage est l’option choisie par la société Plasmatreat. Valéo, Hutchinson et Bosch se sont laissés séduire par le procédé, baptisé Plasma-Openair, un traitement physico-chimique de surface au plasma. Après l’injection du polypropylène (PP), un robot six axes équipé d’une buse procède à l’activation du polymère avant l’injection de l’élastomère. Le moule est fermé, et le polyuréthane est injecté. L’opération se déroule pendant la rotation du moule, et n’augmente pas la durée du temps de cycle. « Ce procédé de surmoulage est une technologie récente qui offre un résultat invisible à l’œil, détaille Stephan Gruber, responsable de Plasmatreat pour la France. Seule une mesure de la tension de surface permet de déterminer la capacité d’adhérence obtenue du matériau. » La démonstration en sera faite au salon Fakuma de Friedrischshafen, en Allemagne, le 13 octobre 2009. Du polypropylène (PP) et du PUR élastomère y seront assemblés pour constituer un petit tube servant à gonfler un ballon. Jusqu’à présent, le PUR ne présentait pas de propriété d’adhésion suffisante pour être associé au PP. Le traitement de surface permet, par exemple, de porter la tension de surface (la capacité d’adhérence) du PP à 72 mN/m, contre une tension de l’ordre de 30 mN/m en temps normal.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !