Envoyez l'article par e-mail :

Les phtalates entraîneraient des accouchements prématurés

jeudi 9 juillet 2009, par Karim Boudehane

Cet article appartient aux thématiques :

Une étude de l’École de la santé publique du Michigan, aux États-Unis, révèle que les phtalates pourraient être à l’origine de la hausse des accouchements prématurés. L’étude montre que les femmes ayant accouché prématurément présentent trois fois plus de phtalates dans leurs urines que celles ayant accouché à terme. L’étude a été menée conjointement avec l’Institut national mexicain pour la santé publique et avec le Centre américain pour le contrôle des maladies. Les chercheurs ont étudié les cas de soixante femmes mexicaines au cours de leurs visites pré-accouchement dans quatre cliniques du pays, la moitié ayant accouché à terme, et l’autre moitié à moins de 37 semaines de gestation.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !