Envoyez l'article par e-mail :

Loi Économie circulaire : Interfel interpelle Brune Poirson

mardi 25 février 2020, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

La filière des fruits et légumes adresse une lettre ouverte à la secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire pour déplorer la suppression des emballages plastique dès 2022.

Alors que le salon de l’Agriculture bat son plein dans la capitale, l’interprofession des fruits et légumes Interfel adresse une lettre ouverte à la secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson. En cause : la mesure de la loi Économie circulaire qui proscrit, dès 2022, les emballages plastique pour ces produits, « sauf conditionnement par lot de 1,5 kg ou risque de détérioration ».

« Cette décision est prise sans aucune évaluation des effets réels sur la politique environnementale, sans analyse des risques d’accroissement du gaspillage alimentaire, sans prise en compte des effets sur la consommation et sans estimation des risques économiques pour la filière et les producteurs dans un secteur déjà̀ très fragilisé et sans évaluation non plus, tant sur le plan technique qu’économique, des alternatives utilisables dans les délais arrêtés pour l’ensemble des marchés », vitupère la missive de l’interprofession.

Interfel regrette globalement l’absence de concertation, déplorant par exemple que son plan stratégique de filière, pourtant validé par les pouvoirs publics et qui intègre de nombreux objectifs environnementaux, soit remis en cause par la loi.

« Notre secteur a été́ sacrifié sur l’autel de la communication avec une date d’exécution qui aura des conséquences à la fois sur l’accessibilité et la consommation des fruits et légumes frais, au regard des autres secteurs alimentaires non concernés, et donc sur les objectifs de santé publique qui visent à augmenter la consommation de fruits et légumes », ajoute la lettre ouverte qui rappelle que les fruits et légumes représentent « moins de 1 % des emballages plastique du secteur alimentaire ».

« Bien qu’il eut été tout à fait légitime de consulter pour avis, dans notre filière, l’ensemble des acteurs collectifs représentatifs concernés par ce dispositif avant de proposer un tel agenda, nous restons ouverts à rendre applicable ce projet », ajoute enfin Interfel, alors qu’un décret doit encore venir préciser la mesure.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP