Envoyez l'article par e-mail :

MGI Coutier espère 1 milliard d’euros de bénéfices en 2017

vendredi 14 avril 2017, par Romain Lambic

L’équipementier automobile français MGI Coutier a présenté ce 13 avril, à la Société française des analystes financiers (SFAF) de Paris, ses résultats de l’année 2016. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 963,6 millions d’euros, en progression de 12% par rapport à 2015 (860,4 millions d’euros) et espère atteindre en 2017 le seuil du milliard d’euros de bénéfices. MGI Coutier souligne également la forte hausse de son résultat opérationnel courant (ROC), en progression de 40% par rapport en 2015 avec 111 millions d’euros générés, ainsi que de son résultat opérationnel (+45,5% à 115,4 millions d’euros). Le résultat net consolidé part du groupe connaît également une forte hausse à +69,7%, avec 86,4 millions d’euros générés en 2016 contre 50,9 millions d’euros en 2015. Selon Matthieu Coutier, président du directoire de MGI Coutier, ces bons résultats sont dus à la bonne santé des marchés américain et européen, à un impact limité du « Dieselgate » sur ses réservoirs AdBlue, à une forte utilisation des capacités industriels et à la stabilité des prix des matières premières.

Six nouveaux sites de production

Lors de la présentation des résultats, Matthieu Coutier a expliqué que son groupe garde un objectif de croissance de 4 à 6%. Il a toutefois indiqué vouloir contrôler son carnet de commandes afin que les impératifs de production n’empiètent pas l’activité de recherche et le développement (R&D) du groupe. Celle-ci demeure "une priorité pour la satisfaction des clients", a-t-il précisé. Les frais de R&D en 2016 se sont par ailleurs élevés à 52 millions d’euros contre 49 millions d’euros en 2015. Le groupe maintient son cap de développement avec le lancement en juin 2016 d’une nouvelle usine à El Jadida (Maroc) pour fournir Renault, Peugeot et Ford en circuits carburant, ainsi qu’à Chongqing en mars 2017 pour le refroidissement. MGI Coutier construit actuellement deux autres usines à Wuhan (Chine) et Ixtaczoquitlán (Mexique) et prévoit de s’installer en 2018 en Bulgarie et en Thaïlande. Avec ces six sites de production, le groupe vise 120 millions d’euros de bénéfices en démarrage.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !