Envoyez l'article par e-mail :

MicroFine Green  : Protolabs fait dans le détail

vendredi 14 juin 2019, par Romain Lambic

Protolabs a conçu la résine MicroFine Green pour imprimer en 3D des micro-pièces de très haute précision.

La précision est une qualité primordiale pour la fabrication de micropièces aux géométries complexes, tant dans le secteur du médical que dans celui de l’électronique. C’est pour répondre à ce besoin que Protolabs a mis au point une résine d’impression 3D par stéréolithographie, MicroFine Green. « Nous répondons aux demandes du marché pour la production de ces pièces présentant de petits détails et demandant un niveau de tolérance précis. Aucune matière ni imprimante 3D ne pouvait couvrir ce besoin. C’est en modifiant l’équipement existant avec notre partenaire DSM ainsi que la formulation chimique de cette résine que nous y sommes parvenus », souligne-t-on chez Protolabs. La résine MicroFine Green, dont Protolabs ne souhaite pas révéler la composition, est un polymère résine thermodurcissable présentant des propriétés proches de l’ABS. Elle permet notamment d’imprimer des pièces de petites tailles avec de très fines couches, allant jusqu’à 0,025  mm. Ce, avec une précision de 0,07  mm. Cette matière est résistante à la rupture jusqu’à 44,9 MPa, à la flexion jusqu’à 74,3 MPa. Son élongation à la rupture est de 6,1 %. D’une dureté de 85 shore D, elle résiste aux pressions allant de 0,46 à 1,8 MPa.

Propriétés proches de l’ABS

« Les petits détails fabriqués avec MicroFine Green sont plus résistants que ceux produits avec d’autres matières d’impression 3D », ajoute-t-on chez Protolabs. La couleur vert opaque a été choisie pour permettre une bonne visibilité des micropièces et de leurs détails. Imprimable en stéréolithographie, MicroFine Green ne peut, à l’heure actuelle, être mis en œuvre que par Protolabs sur des imprimantes Vipers de 3D Systems, optimisées pour la microrésolution. Il est possible d’imprimer des pièces de MicroFine Green avec des résolutions normales et basses, mais pour ajouter des détails autour de 0,1  mm la haute résolution est recommandée. « Cette résine peut être utilisée pour fabriquer des prototypes servant aux essais de forme et d’assemblage. Elle permet également de produire de petits composants pour les dispositifs médicaux, l’électronique grand public, ou encore des instruments de mesure », détaille-t-on chez Protolabs. Le groupe produit la résine dans son unité de Feldkirchen (Allemagne), en partenariat avec DSM.

Une résine produite avec DSM

Protolabs a formulé d’autres résines proches de l’ABS, elles aussi imprimables par stéréolithographie. L’Accura ABS Black, rigide et résistante, permet de fabriquer des pièces habituellement moulées par injection telles que des composants automobiles, des boîtiers électroniques, des jouets ou des maîtres-modèles pour des procédés de coulée sous vide. La résine WaterShed XC 11122 est un photopolymère liquide transparent, quasiment incolore, robuste et résistant à l’eau. Ses caractéristiques se rapprochent de celles des plastiques transparents d’ingénierie. Cette résine permet de fabriquer des lentilles, des emballages, des outils de mesures d’écoulement des fluides et d’aérodynamisme ou encore des modèles de pièces pour la fonderie. Avec l’ensemble des matériaux formulés par ses équipes, Protolabs a pour ambition « d’accélérer l’innovation » de ses clients, « de réduire leurs risques en matière de développement et d’optimiser leur chaîne d’approvisionnement en apportant une solution de production de prototypes et de pièces en petite série, à la demande et dans des délais courts ». Le groupe a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 445,6  millions de dollars (396  millions d’euros) et emploie 2 400 salariés répartis dans 11 sites de production, dont 3 en Europe.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !