Envoyez l'article par e-mail :

Microplastiques : vers la restriction

vendredi 1er février 2019, par Fabian Tubiana

L’Agence européenne des produits chimiques propose de limiter les microplastiques ajoutés intentionnellement dans les produits.

L’Agence européenne des produits chimiques (Echa) a soumis, dans le cadre du règlement Reach, une proposition de restriction concernant les particules de microplastique ajoutées intentionnellement aux mélanges utilisés par les consommateurs ou les professionnels. Si elle était adoptée, cette restriction « pourrait réduire la quantité de microplastiques rejetés dans l’environnement dans l’Union européenne d’environ 400 000 tonnes sur 20 ans », estime l’Agence dans un communiqué.

De nombreux secteurs sont concernés : cosmétiques, détergents et produits d’entretien, peintures et revêtements, matériaux de construction, médicaments, agriculture… « Je suis heureux de voir que les travaux sur la restriction des microplastiques ajoutés intentionnellement aux produits progressent. L’UE est la première à s’attaquer à tous ces microplastiques, et pas seulement aux microbilles utilisées dans les cosmétiques », s’est félicité Karmenu Vella, commissaire européen chargé de l’Environnement, de la pêche et des affaires maritimes.

À l’heure actuelle cependant, les effets des microplastiques sur l’homme et l’environnement sont difficilement mesurables. « Les données disponibles sont limitées, en particulier pour l’environnement terrestre, ce qui rend difficile l’évaluation des risques. En raison de leur petite taille, les microplastiques et les nanoplastiques, des particules encore plus petites résultant de la dégradation ultérieure des microplastiques, peuvent être facilement ingérés et ainsi pénétrer dans la chaîne alimentaire. Les effets potentiels sur la santé humaine ne sont toujours pas bien compris », note-t-on à l’Echa.

Cette proposition sera examinée par les différents comités de l’Echa. Une consultation publique de six mois est en outre prévue. « Les secteurs concernés par la restriction doivent suivre de près le processus et soumettre leur contribution lors de la consultation publique. Les comités de l’Echa formuleront leurs avis et les enverront à la Commission au printemps 2020 », détaille un communiqué de l’exécutif européen qui pourrait alors modifier le règlement Reach en conséquence.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !