Envoyez l'article par e-mail :

Nestlé vise la neutralité plastique

vendredi 18 janvier 2019, par Arnaud Jadoul

Le géant suisse de l’agroalimentaire accélère dans la lutte contre les déchets en plastique.

En avril 2018, Nestlé s’engageait à rendre 100% de ses emballages recyclables ou réutilisables d’ici à 2025. Le groupe suisse donne aujourd’hui un coup d’accélérateur en annonçant une série d’actions spécifiques afin de lutter contre les déchets en plastique. « Nous savons que pour réussir à surmonter la crise des déchets plastique, 100% de recyclabilité ne suffira pas, expose Mark Schneider, administrateur délégué du groupe, dans un communiqué. Nous devons repousser les limites et en faire davantage. Nous sommes déterminés à examiner toutes les options possibles pour relever ce défi complexe et à adopter des solutions diverses qui peuvent avoir un impact dès maintenant. (…) Agir collectivement est essentiel. C’est pourquoi nous engageons également les consommateurs, les partenaires d’affaires et l’ensemble des collaborateurs Nestlé à jouer leur rôle. »

Nesquik et Smarties

Déjà, en décembre dernier, le groupe agroalimentaire annonçait la création de son institut des sciences de l’emballage, chargé d’évaluer et de concevoir tout un éventail de matériaux d’emballage durables, notamment à base de papier biodégradables ou compostables, et de collaborer avec des fournisseurs pour développer de nouvelles solutions. À partir de février 2019, Nestlé commencera à éliminer de ses produits toutes les pailles en plastique en recourant à des matériaux alternatifs tels que le papier « ainsi qu’à des concepts innovants ». En outre, le groupe introduira progressivement un emballage papier pour Nesquik au premier trimestre 2019 et la barre de goûter Yes ! au second semestre 2019. Smarties disposera d’emballages sans plastique en 2019 et Milo sera proposé dans des sachets à base de papier en 2020. Dans les eaux, Nestlé Waters portera à 35% le contenu de polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET) dans ses bouteilles au niveau mondial d’ici à 2025 et à 50% aux États-Unis ainsi que pour ses marques européennes Acqua Panna, Buxton, Henniez et Levissima. Par ailleurs, un partenariat a été conclu avec l’américain Danimer Scientific en vue de concevoir une bouteille biodégradable dans l’eau de mer et recyclable. Enfin, Nestlé collabore avec PureCycle Technologies pour produire du polypropylène (PP) recyclé de qualité alimentaire.

Mettre un terme aux rejets dans l’environnement

À plus longue échéance, le géant suisse veut « mettre un terme aux rejets de plastique dans l’environnement pour l’ensemble de ses opérations » et atteindre ainsi « la neutralité plastique ». Dans cette perspective, il vient d’adhérer au « Projet Stop », lancé en 2017 par Boréalis et Systemiq en Indonésie, qui vise à prévenir les rejets de plastique dans les océans en établissant des partenariats avec des villes et des États en Asie du Sud-Est et en créant des systèmes de traitement des déchets « durables, circulaires et à faible coût ». Dans les mois à venir, il étendra ces initiatives à d’autres pays. L’objectif de neutralité plastique s’applique aussi aux 4200 sites de Nestlé dans le monde : les objets en plastique à usage unique qui ne peuvent pas être recyclés seront remplacés par des matériaux « facilement recyclables ou réutilisables » et, s’agissant du PET et de l’aluminium, entre autres, « des moyens appropriés pour la collecte et le traitement » seront mis en place sur le lieu de consommation.

Nestlé a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 89,8 milliards de francs suisses (79,7 milliards d’euros), emploie 323 000 salariés, exploite 413 usines dans 85 pays et possède plus de 2000 marques dans le monde.

Arnaud Jadoul pour Plastiques & Caoutchoucs Magazine

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !