Envoyez l'article par e-mail :

Pour un statut des plastiques recyclés

vendredi 3 novembre 2017, par Henri Saporta

La Fédération de la plasturgie et des composites soutient l’objectif du Gouvernement de recycler 100% des plastiques en 2025.

Suite à l’annonce par la secrétaire d’Etat Brune Poirson d’associer les professionnels à l’élaboration de la feuille de route 2018 sur l’économie circulaire, la Fédération de la plasturgie et des composites “se félicite que le Premier Ministre ait annoncé que la France allait diviser par deux les déchets mis en décharge et recycler 100% des plastiques sur le territoire d’ici à 2025”. Délégué général, Jean Martin indique : “Nous ne pouvons que soutenir cette ambition. Les plastiques ont de la valeur : ils contribuent non seulement à l’allégement et la réduction de la consommation énergétique, mais ils sont recyclables de multiples fois tout en conservant leurs propriétés. Le plastique recyclé est le matériau du XXIème siècle car son moindre impact environnemental par rapport aux plastiques vierges en fait une matière écoresponsable." Selon la Fédération, le taux de recyclage des plastiques est de 22% en France. Or, la réutilisation de ces matières permet d’émettre jusqu’à 17 fois moins de CO2 et de consommer jusqu’à 9 fois moins d’énergie que les matières plastiques vierges, d’après une étude du Syndicat national des régénérateurs de matières plastiques (SRP).

Propositions L’organisation professionnelle de la plasturgie formule plusieurs propositions telles qu’un soutien "aux recycleurs et aux transformateurs pour les investissements nécessaires à l’utilisation de matières plastiques recyclées”, et plus généralement, à “tout dispositif d’incitation économique qui vise à renforcer la compétitivité du recyclage vis à vis des autres modes de traitement des déchets”. De donner Objectif Recyclage Plastiques (Orplast) piloté par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) comme exemple. « La Fédération est convaincue que l’écoconception doit nécessairement intégrer le recyclage, tant par l’incorporation de matières recyclées dans les produits, que par la prise en compte de la recyclabilité en fin de vie d’un produit, et ce, dès la conception », explique Sébastien Petithuguenin, vice-président en charge de l’Environnement et directeur général de Paprec Group.

Statut juridique Sébastien Petithuguenin en appelle enfin à un “statut juridique des matières plastiques recyclées” qui “ne peuvent plus être considérées comme déchets”. Pour promouvoir “l’utilisation de matières plastiques recyclées tout en maintenant un haut niveau de protection de la santé humaine et de l’environnement”, il est nécessaire d’harmoniser “les réglementations sur les déchets et les substances, et de prendre en compte les bénéfices environnementaux des matières recyclées dans ces réglementations”.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !