Envoyez l'article par e-mail :

Pagès Group se développe en dehors de l’IML

vendredi 25 octobre 2019, par Tiziano Polito

Achevé il y a trois semaines, le rachat de Process industrie donne la possibilité au groupe dirigé par Yannick Ains de proposer des solutions robotiques pour la fin de ligne et même au-delà.

Les rachats se succèdent pour Pagès Group. Après avoir pris le contrôle en 2018 de son concurrent néerlandais Polymac, spécialisé lui aussi dans les systèmes robotisés pour la dépose d’étiquettes dans le moule (IML), le groupe basé à Foncine-le-Haut (Jura) a achevé il y a trois semaines l’acquisition de Process industrie, un intégrateur de robots et de systèmes de préhension. Ce dernier, qui a été fondé en 1992 et est installé non loin de son nouveau propriétaire à Saint-Lupicin (Jura), intègre des robots polyarticulés et collaboratifs ainsi que des robots delta à haute cadence auprès d’entreprises qui se servent de ces systèmes pour automatiser leur production. Process industrie, qui emploie vingt salariés, réalise un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.

Nouvelle division

Fort de ce rachat, Pagès Group annonce la création d’une nouvelle division, Pagès Robotics, à côté de sa filiale Polymac et de Machines Pagès, qui sera centrée sur la robotisation des process industriels sur les lignes de production et même au-delà. Le groupe dirigé par Yannick Ains a en effet décidé de s’intéresser aussi à la fin de ligne et à la manutention avec une offre de solutions de convoyage intelligent et l’intégration de véhicules à guidage automatique (AGV). « Cette nouvelle division – ce nouveau nom –, nous permet désormais d’adresser de nouveaux clients. Surtout, elle nous donne la possibilité de nous faire connaître en dehors de notre marché historique qu’est le robot pour IML », explique Romain Hervé, directeur du développement de Pagès Group. Pour illustrer cette stratégie, le groupe était présent au salon K 2019 de Düsseldorf, en Allemagne, avec un cobot Kuka sur son stand.

IML

Machines Pagès produit 125 machines par an et revendique une base installée de 3000 systèmes dans le monde, essentiellement sur des presses pour l’injection dans le moule. La société intervient principalement dans le domaine de l’emballage et du conditionnement, auprès des injecteurs de ces mêmes produits. Elle dispose, en outre, d’une activité « en pied de presse » pour l’assemblage et la fin de ligne chez des fabricants d’articles pour le domaine médical et la cosmétique. Pagès Group, qui emploie 170 personnes, totalise 105 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 80% à l’export.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !