Envoyez l'article par e-mail :

Perspectives favorables pour la chimie

jeudi 10 novembre 2016, par Alexandre Couto

En 2016, malgré un contexte peu propice, la chimie a maintenu son cap, a annoncé le 8 novembre l’Union des Industries Chimiques (UIC). L’année en cours a été particulièrement marquée (-11 % en volume au deuxième trimestre en variation trimestrielle) par les grèves dans les raffineries qui se sont déroulées au mois de mai. "De plus, les mouvements sociaux dans les transports de marchandises ont aussi touché d’une manière plus diffuse les différents secteurs chimiques.", a également déploré Pascal Juéry, Président de l’UIC.

Les spécialités chimiques ont retrouvé une activité plus soutenue qu’en 2015, notamment pour les produits à destination de marchés plus résilients au sein de l’industrie - l‘automobile, l’aéronautique, l’emballage et la parfumerie et les cosmétiques -, ou encore utilisés dans le secteur de la construction, en phase d’amélioration.

La balance commerciale de l’industrie chimique reste toujours très excédentaire à plus de 5 Md€, même si elle connaît une légère diminution (perte de 0,6 Md€ sur les huit mois cumulés en 2016). Les prix des produits chimiques continuent de reculer, entraînés par le repli des prix de la chimie organique (-15 % sur huit mois 2016) qui répercute les baisses passées du pétrole.

Par ailleurs, l’UIC, s’appuyant sur une étude du cabinet Advancy mise sur des perspectives très favorables pour le secteur : à l’horizon 2030, la croissance de sa valeur ajoutée "pourrait atteindre 2,5% par an et la chimie pourrait créer 60 000 emplois durables et hautement qualifiés".

L’organisme a annoncé mettre en place une stratégie pour accompagner le développement d’une filière qui occupe actuellement la deuxième place européenne.

"Nous devons défendre et maintenir un socle de chimie de base, essentiel à la compétitivité de l’aval," appuie Pascal Juéry. "Pour permettre la croissance de notre secteur nous devons simplifier véritablement la réglementation, promouvoir l’attractivité des plateformes chimiques et favoriser le développement de filières innovantes, notamment les polymères hautes performances, les matériaux composites, ainsi que la chimie du végétal".

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !