Envoyez l'article par e-mail :

Perspectives incertaines pour le recyclage des plastiques

lundi 11 mars 2019

Adivalor alerte sur l’insuffisance de la demande en plastiques recyclés.

Le sujet revient souvent sur le tapis lors des réunions d’experts : insuffisante, la demande en plastiques recyclés n’absorbe pas l’offre. Le cas particulier du polyéthylène téréphtalate (PET) recyclé apte au contact alimentaire (rPET), pour lequel la demande est largement supérieure à l’offre, masque le phénomène. Directeur général d’Agriculteurs distributeurs industriels pour la valorisation des déchets agricoles (Adivalor), Pierre de Lépinau considère l’année 2019 comme "incertaine". Tous les ans, l’entreprise met sur le marché 40 000 tonnes de films en polyéthylène basse densité (PEbd), 6 000 tonnes d’emballages rigides en polyéthylène haute densité (PEhd) et 11 000 tonnes de polypropylène (PP). Sur le front du PEbd, les stocks s’accumulent un peu partout en Europe : « Comme en 2018, les films de paillage trop souillés ne trouveront pas preneurs en 2019. L’offre pléthorique en films industriels et commerciaux pèse lourdement sur les prix de reprise des films de meilleure qualité », indique Pierre de Lépinau. La situation s’est également dégradée pour les polypropylènes souples. La demande reste toutefois soutenue pour le PEhd.

Capacités

Pierre de Lépinau demeure optimiste : « Nous restons confiants malgré tout sur le moyen terme, l’exemple du PET démontre que des prises de position fortes des grands donneurs d’ordres (embouteilleurs, agroalimentaire) en faveur d’emballages contenant de la matière recyclée peuvent rapidement rééquilibrer les marchés. Il est donc urgent que de nouveaux engagements volontaires d’incorporation soient annoncés, chiffrés et rendus publics, tant au niveau français qu’européen. Concernant les emballages et plastiques agricoles, nous mettons en place, avec le soutien des metteurs en marché, un dispositif qui garantisse les enlèvements et nous permette de stocker dans l’attente de capacités de recyclage disponibles. » Cette situation est une des conséquences de la fermeture des frontières chinoises en application du National Sword. Adivalor suit donc avec attention le contrat du comité stratégique de filière (CSF) des déchets. Ce volet a été labellisé le 20 novembre 2018 lors du comité exécutif du Conseil national de l’industrie (CNI) et a été signé le vendredi 18 janvier pour la période 2019-2022.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !