Envoyez l'article par e-mail :

Pharmapack : SGH Healthcaring affirme ses ambitions

vendredi 21 février 2020, par Bakhta JOMNI

Le groupe SGH a pour ambition de devenir l’un des plasturgistes leaders en Europe du dispositif médical et de l’administration de médicament et de complément alimentaire sous forme liquide et solide. Interview de son président, Jérôme Empereur.

Quelle est votre stratégie pour vous hisser au rang de leader comme vous en avez l’ambition ?

Notre stratégie a toujours été celle d’une évolution à la fois par croissance externe et organique. Nous avons fait l’acquisition de 4 sociétés françaises ces 18 derniers mois. Nos activités sont regroupées en quatre pôles : l’observance et l’administration du médicament et du complément alimentaire, le respiratoire, le pré-analytique et le diagnostic et enfin l’e-santé. Nous disposons de trois sites de production. Chez Stiplastics, nous nous concentrons sur le respiratoire et les dispositifs connectés, l’injection et l’assemblage de constitution. Chez Rovipharm, nous fabriquons les pipettes et les Unicadoses. Nous y possédons 3 000 m2 de salle blanche certifiés ISO8 suivant la norme ISO 14644. Chez Eskiss Packaging enfin, nous procédons à la finition des ampoules plastique, à l’injection-soufflage de piluliers en PEHD et à l’extrusion-soufflage de flacons en PET. Nous employons 200 personnes et notre chiffre d’affaires est de 40 millions d’euros, réalisés à 90 % dans le marché pharmaceutique et à 10 % sur les compléments alimentaires. Nous visons 100 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici à 2023.

Vos projets pour l’année à venir ?

Nous sommes en discussions assez avancées avec une entreprise. Le groupe a pris un virage important ces douze derniers mois en proposant de la sous-traitance à de grands donneurs d’ordres. Nous sommes en effet capables d’assembler des dispositifs médicaux de classe 1, 2A ou 2B. Nous disposons par ailleurs de 70 presses à injecter et d’usines récentes qui nous permettent d’accompagner des clients ayant des capacités plus réduites que les nôtres ou ne répondant pas aux réglementations très contraignantes. Nous sommes en effet conformes à la réglementation européenne et dis- posons du marquage CE. Nous avons par ailleurs obtenu un numéro DMF qui nous autorise à vendre et distribuer aux États-Unis des pipettes doseuses fabriquées en France.

La R&D fait-elle partie de votre stratégie de développement ?

Nous disposons de plus d’une dizaine de brevets actifs et en déposons un à deux chaque année. Notre équipe de R&D, composée de dix personnes, travaille sur tous nos segments. Elle est aussi bien en veille sur les matières premières biosourcées et recyclées que sur l’efficacité des dispositifs médicaux. Sur Pharmapack, nous avons présenté par exemple une chambre d’inhalation brevetée dont l’ergonomie favorise la circulation des particules fines du médicament vers les bronches. Nous avons présenté également trois nouvelles pipettes doseuses de 1 et 3 ml et une nouvelle ampoule plastique Unicadose de 5 mL.

En quoi la gestion des matières premières est-elle un élément stratégique dans votre secteur ?

La majorité de notre fabrication est en grade médical, le reste en alimentaire. Nous arrivons à nous sourcer correctement. Mais le plus important est de pouvoir enregistrer et qualifier plusieurs matières et leurs fournisseurs dans nos dossiers techniques de marquage CE afin de disposer de solutions de substitution déjà homologuées. Ce travail de qualification et d’approbation des matières premières, qui implique de nombreux tests en amont, est ultra-stratégique et essentiel pour une sécurisation de la production.

Quelles sont vos nouveautés en termes de développement durable ?

Nous proposons déjà des produits en matière recyclée ou biosourcée pour le segment du complément alimentaire qui constitue une belle rampe de lancement. Le biosourcé, principalement du plastique à base de canne à sucre, est travaillé, en extrusion-soufflage et en injection, pour des piluliers de comprimés sous forme sèche. Le rPET, facile d’approvisionnement, nous intéresse pour se substituer aux flacons fabriqués en PET et aux ampoules Unicadoses. Du côté pharmaceutique, nous n’avons pas de demandes et il reste encore beaucoup de barrières réglementaires. Mais nous y travaillons.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP