Envoyez l'article par e-mail :

Pirelli racheté par un groupe chinois

vendredi 27 mars 2015, par Claire Pham

Le fabricant de pneumatiques italien Pirelli a annoncé le 22 mars 2015 qu’il passe sous pavillon chinois avec le rachat par le géant chimique public ChemChina. Les raisons de cette alliance ? « Éviter de devenir une proie pour les investisseurs mal intentionnés et garantir son avenir », explique le pdg Marco Tronchetti Provera, interrogé par l’AFP. ChemChina représente un groupe de 140 000 salariés, une implantations dans pas moins de 140 pays et un chiffre d’affaires de 36,7 milliards d’euros. Montant de la transaction : 7,1 milliards d’euros, hors endettement d’un milliard d’euros à la fin 2014. Pour arriver à ce rachat, les négociations ne se sont pas faîtes sans heurts, avec une action à 15 euros, la scission en deux sociétés (les pneus haut de gamme/les pneus poids lourds intégrés à la filiale Aolus du chinois) et la question de l’avenir de Marco Tronchetti Provera. Ce dernier va perdre son titre de président, qui sera nommé sous peu par l’actionnaire chinois mais va conserver son rôle directeur général jusqu’en 2021. Côté entreprise, le centre de recherche-développement et le siège social resteront en Italie. Leur transfert éventuel devra être approuvé par une majorité qualifiée de 90% des actionnaires.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !