Envoyez l'article par e-mail :

Plastivaloire ferme l’usine de Chinon mais investit en Allemagne

vendredi 19 décembre 2014, par Claire Pham

Cet article appartient aux thématiques :

Le groupe Plastivaloire, basé à Langeais en Indre-et-Loire vient d’annoncer qu’il allait fermer l’usine située à Chinon, à une trentaine de km de là. Une fermeture de site, effective dès le 1er janvier 2015, due à la « perte des marchés des petites séries auprès de Fagor-Brandt et des robots de piscines Zenith, souligne Patrick Findeling, pdg du groupe. 50 salariés sont directement touchés. Alors que la direction n’a rien confirmé concernant le personnel, la production sera rapatriée au siège. L’unité avait été rachetée dans les années 80 à l’ex-entreprise Plasteur et était sur la sellette en 2009, en pleine crise sans que la fermeture ne soit prononcée. Le groupe avait cependant licencié 43 personnes.

L’accès au marché allemand

Par ailleurs, l’entreprise a signé le 12 décembre un accord visant le rachat à 100% de l’entreprise allemande Karl Hess, spécialiste des pièces plastiques notamment pour les constructeurs automobiles Audi, Mercedes, BMW et Volvo. « Nous progressons au classement de fournisseurs de rang 1 auprès de ces constructeurs », se félicite le pdg du groupe. Fondée en 1950, Karl Hess compte 450 salariés et deux usines allemandes qui totalisent 11 000 m2. Elle est reconnue également comme un fournisseur de pièces techniques pour les secteurs de la construction (Sitech), de l’industrie électrique (Siegena, Thomas, Viessmann) et de l’équipement d’appareils ménagers (Miele). La société a enregistré en 2013 un chiffre d’affaires (CA) de 51 millions d’euros, en forte hausse +8,5% par rapport à l’année précédente, avec seulement 15% de ses ventes hors de l’Allemagne. Pour Plastivaloire, ce rachat apportera de nouvelles expertises dans le domaine de l’intégration de certains procédés d’injection (sur textile) et de production. Le groupe français a publié ces chiffres le 17 décembre 2014 pour l’année 2013-2014, avec un bond de 72,8% de l’ebitda à 38,7 millions d’euros contre 22,4 millions d’euros l’année précédente. Le résultat net du groupe s’établit à 11,8 millions d’euros alors qu’il était à l’équilibre un an plus tôt. Avec ces bons résultats, l’entreprise vise un CA pour l’année prochaine compris entre 465 millions d’euros et 470 millions d’euros, contre 418,9 millions d’euros cette année (+6,1%).

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !