Envoyez l'article par e-mail :

Pôle de compétitivité : Polymeris prend la relève

mardi 12 mai 2020, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Un seul pôle de compétitivité pour les caoutchoucs, plastiques et composites, c’est le résultat de la fusion annoncée entre Plastipolis et Elastopôle.

Polymeris. Le nom du nouveau pôle de compétitivité hexagonal consacré aux caoutchoucs, plastiques et composites sonne plutôt bien à l’oreille. Cette nouvelle structure qui devrait être officiellement constituée en juin émane de la fusion entre Plastipolis et Elastopôle qui était en projet depuis plusieurs mois déjà. En février 2019, le premier avait vu son label renouvelé par l’État quand le second ne bénéficiait que d’une reconduction prolongeable sous conditions ...

« Cette fusion se prépare dans un esprit de filière. L’ambition est de répondre aux besoins de solutions techniques des adhérents plutôt que de fonctionner en silo », nous confiait ainsi Emmanuelle Bouvier, la présidente de Plastipolis, lors du salon K 2019.

« C’est un rapprochement logique : nous œuvrons dans un but identique et nos intérêts sont communs. Nous sommes convaincus que les caoutchoucs, les plastiques et les composites apportent des solutions majeures aux enjeux liés au changement climatique, à la transition numérique ou écologique. De plus, Polymeris va proposer une expertise qui prend en compte les projets multimatériaux, ce qui représente une forte valeur ajoutée pour les entreprises. Nous devenons ainsi une porte d’entrée incontournable pour les projets européens ! », expliquent en effet les dirigeants des deux pôles dans un communiqué commun.

Comme tout pôle de compétitivité, la raison d’être de Polymeris est de favoriser le développement de projets collaboratifs. Sans surprise, deux axes transversaux sont mis en avant : l’économie circulaire et l’industrie du futur. « Ces deux axes concernent tous les marchés stratégiques dans lesquels nos entreprises évoluent : la mobilité, la santé, les énergies durables, la construction, ou encore les biens de consommation courante… », explique Bertrand Fillon, administrateur de Polymeris pour le CEA et ancien directeur général à la recherche du centre technique IPC.

Polymeris va animer un réseau de 380 adhérents et un écosystème de 65 organismes partenaires dans la recherche, la formation, les laboratoires et les Centres techniques industriels (CTI). Objectif : « développer 50 projets européens accompagnés sur la période 2020-2025, dont 5 financés par an, en créant des rapprochements avec des clusters en France et à l’international » et « compter 500 membres à l’horizon 2025 », dont 10 à l’international.

Le siège de Polymeris sera implanté à Lyon. Le pôle comptera des établissements à Oyonnax et Orléans ainsi que des antennes régionales avec ses partenaires à Bordeaux, Dijon, Laval, Monistrol-sur-Loire, Nantes et Vitry-sur-Seine.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP