Envoyez l'article par e-mail :

Pourparlers en cours pour la reprise d’activité du site écossais d’Ineos

vendredi 25 octobre 2013, par Claire Pham

Le gouvernement régional écossais et les syndicats ont fait part à la direction du groupe de chimie Ineos, le 24 octobre 2013, de leur souhait de rouvrir l’usine de production de Grangemouth, au Royaume-Uni, fermée depuis quelques jours. C’est la seule usine pétrochimique d’Écosse, avec 1.400 emplois en jeu. Elle dispose d’une capacité de production de 1.000 kilotonnes par an d’oléfines et de polyoléfines. Len McCluskey, secrétaire général du syndicat Unite, a indiqué à nos confrères de la BBC qu’ils étaient « prêts à avancer positivement sur un plan de sauvegarde de l’usine ». Un retournement de situation, puisque le syndicat avait auparavant encouragé ses membres à rejeter l’offre du groupe, qui consistait à réduire ses coûts en coupant les fonds de retraite et en gelant les salaires. La réponse de la direction est attendue dans les jours prochains. Toutefois, les autorités écossaises ont annoncé qu’ils n’accepteraient pas la fermeture d’une usine vitale à l’économie locale et qu’ils chercheraient des acheteurs potentiels.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !