Envoyez l'article par e-mail :

Proplast reprend Gpack

vendredi 8 avril 2016, par Arnaud Jadoul

En redressement judiciaire depuis le 27 janvier, le groupe GPack a trouvé un repreneur. Il s’agit du groupe Proplast, fondé par Pierre Berthe, basé à Flines-lez-Raches, dans le Nord, et qui comprend deux filiales, Nutripack et Mecapack. Proplast était le seul candidat en lice. La reprise, à la barre du tribunal de commerce de Bourg-en-Bresse (Ain), porte sur les sites de RG Plastiques, à Saint-Martin-du-Fresne, et de PRG, à Pont-d’Ain, dans l’Ain, qui emploient quelque 90 salariés. Tous deux maîtrisent les technologies de l’injection et de l’extrusion-soufflage, ainsi que le décor, l’étiquetage dans le moule (IML) notamment, et le parachèvement. En revanche, celui de Hellion, à Chassagny, dans le Rhône, qui compte 74 personnes et est spécialisé dans le thermoformage, est écarté de l’opération et placé en liquidation judiciaire. En outre, Proplast devrait se séparer d’une quarantaine d’employés des deux unités reprises. GPack rejoindra Nutripack, qui fabrique des barquettes alimentaires et pour la restauration collective par injection et thermoformage. "Dans la continuité de la reprise en octobre dernier de Germay Plast’ic, le groupe Proplast affiche sa volonté de poursuivre sa pénétration du marché agro-alimentaire français, commente-t-on chez Proplast. Cette acquisition lui permet d’élargir son offre d’emballages injectés par des gammes complémentaires, notamment en IML qui représentera 60% de son chiffre d’affaires sur ce marché."

Pertes de marchés

Le redressement judiciaire de GPack avait suivi une période de sauvegarde d’un an. Dans une interview au quotidien régional Le Progrès, Daniel Goujon, le président fondateur du groupe, expliquait avoir dû prendre cette décision en raison de pertes de marchés, le volume d’activité ne permettant plus d’amortir d’importants investissements de modernisation. Ainsi, le chiffre d’affaires était tombé de 30 à 25 millions d’euros entre 2010 et 2014. Un temps intéressé, le groupe Advanta, propriétaire du fabricant isérois de barquettes en aluminium Ecopla (actuellement en redressement judiciaire), s’est retiré brusquement en début d’année. Proplast annonce d’ores et déjà un investissement de 5 millions d’euros "afin de moderniser l’outil de production, le rendre productif et le mettre aux normes du groupe".

Le groupe Proplast réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros avec 420 personnes. Après le rachat de Germay Plast’ic fin 2015, Nutripack disposait de quatre usines en France, aux Pays-Bas et en Espagne, pour un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros. De son côté, Mecapack construit des thermoformeuses et des operculeuses à Pouzauges, en Vendée.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !