Envoyez l'article par e-mail :

RPC arrive dans le souple

vendredi 10 juin 2016, par Alexandre Couto

RPC réalise une nouvelle opération stratégique enrichissant son activité sur le marché européen.

Moins d’une semaine après la publication de ses résultats et l’affirmation de sa volonté de poursuivre sa croissance externe, le Britannique RPC annonce une nouvelle acquisition d’importance. En effet, le groupe d’emballages rigides en plastique s’invite dans l’emballage souple par un accord de reprise de son compatriote British Polythene Industries (BPI), pour un montant de 261 millions de livres (334 millions d’euros). La transaction sera financée en espèces et en actions  ; soumise aux autorisations des administrations de la concurrence, elle pourrait être bouclée d’ici à la fin du mois d’août.

Films, sacs et poches

Implanté industriellement en Grande-Bretagne, en Irlande, en ­Belgique, aux Pays-Bas et au Canada – la filiale chinoise a été vendue à Amcor en début d’année –, BPI produit 272 000 tonnes de films, poches et sacs en polyéthylène (PE) – soit 8,4 millions de m² – pour les marchés de l’agriculture (32 % de l’activité en 2015), de l’alimentaire (27 %), de la construction (14 %), de l’industrie (13 %), de la santé et des déchets (8 %) et du non-alimentaire (6 %). Il dispose également d’une capacité de recyclage de films PE de 65 000 tonnes par an. Le groupe a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 468 millions de livres (599 millions d’euros), dont 46 % à l’export, et un résultat opérationnel de 28,6 millions, avec un effectif de 2 200 salariés. RPC mise sur des synergies d’une valeur de 10 millions de livres (12,8 millions d’euros) par an. Pour Pim Vervaat, le PDG de RPC, cité dans un communiqué, ce rachat constitue «  une opération stratégique intéressante pour entrer sur le marché européen du film PE, avec un solide portefeuille de produits et des positions commerciales favorables sur ses principaux marchés en Europe  ». Il insiste également sur le poids que RPC aura désormais en matière d’achat de matières premières ainsi que sur le fait que ses principaux concurrents sont présents à la fois dans le rigide et le souple. De son côté, ­Cameron McLatchie, le président de BPI, estime que cette offre permettra «  d’élargir l’assise du groupe en Europe et au-delà  », alors qu’elle met un terme à l’indépendance d’une entreprise créée en 1910 et qui trouve son origine dans la fabrication de sacs au XVIIIe siècle.

RPC a réalisé, en 2015-2016, un chiffre d’affaires de 1,64 milliard de livres (2,1 milliards d’euros), compte 112 usines et emploie 18 300 salariés. Depuis trois ans, le groupe britannique a acquis des entreprises pour 1,1 milliard de livres (1,3 milliard d’euros).

Avec la rédaction d’Emballages Magazine

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !