Envoyez l'article par e-mail :

Recyclage : Federec dresse un bilan positif

vendredi 20 octobre 2017, par Romain Lambic

Federec, organisme professionnelle regroupant 1250 entreprises du recyclage en France, a dressé un bilan positif de l’année 2016. Les recycleurs ont réalisé un chiffre d’affaires de 8,15 milliards d’euros.

Après une année 2015 difficile, le secteur du recyclage semble reprendre du poil de la bête. La Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec) a présenté le 19 octobre les résultats de son étude sur le marché. Environ un quart des entreprises représentées par l’organisation (311 sur 1250) ont répondu à cette enquête. L’organisme note un « retour à une certaine confiance en l’avenir », grâce notamment à de forts investissements des entreprises (465 millions d’euros, principalement sur les machines) ainsi qu’à une hausse des effectifs de 2,5 % par rapport à 2015. En 2016, les entreprises du recyclage ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 8,15 milliards d’euros. 56 % des entreprises interrogées estiment que leur recette devrait augmenter en 2017. Federec a également constaté que plus de 100 millions de tonnes de déchets ont été collectés en 2016, un chiffre en hausse de 2,2 % par rapport à 2015. L’extension des consignes de tri a contribué à cette augmentation du volume collecté, selon l’éco-organisme, ainsi que les leviers réglementaires et économiques. En ce qui concerne le recyclage des matières plastiques, 902 000 tonnes ont été collectées en 2016 (+3 % par rapport à 2015), 71 % venant de l’industrie. Et 870 000 tonnes de plastiques recyclés ont été vendues (+3 % par rapport à 2015). Néanmoins, le chiffre d’affaires sur la vente a diminué à 194 millions d’euros en 2016, soit -3 % en un an. « Il y a pas mal de pistes de réflexion intéressantes et les perspectives pour 2017 sont encourageantes », estime Jean-Philippe Charpentier, président de Federec. Celui-ci souligne toutefois la situation de la Chine, qui prévoit d’interdire l’entrée de certaines matières sur son territoire. « Ce blocus, couplé à un coût faible des matières premières fossiles, pourrait fortement influer sur la tendance positive du moment et retarder l’atteinte de différents objectifs », prévient-il. Pour rappel, le gouvernement français veut que 100 % des plastiques soient recyclés d’ici à 2025 et « diviser par deux les déchets mis en décharge ».

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !