Envoyez l'article par e-mail :

Recyclage : Paprec et Guillin dans la même barquette

BOUCLE_datearticle(ARTICLES) {id_article} {id_secteur IN 2, 3, 4, 39,40} {0,1}> mercredi 19 septembre 2018, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Le recycleur et l’industriel s’allient dans un projet de recyclage en boucle fermée des barquettes alimentaires en PET.

« Le modèle de l’alliance entre un industriel utilisateur et un recycleur est celui qui est le plus efficace pour aller toujours plus loin dans le recyclage des plastiques », explique Sébastien Petithuguenin, directeur général de Paprec, à propos du lancement du projet de recyclage en boucle fermée Reusal. Celui-ci associe l’entreprise de recyclage, qui transforme 300 000 tonnes de plastiques par an, au groupe Guillin, leader européen des emballages pour les métiers de bouche, l’industrie agroalimentaire, les fruits et légumes et la restauration collective. Les deux sociétés annoncent ainsi mettre leurs moyens de R&D en commun pour travailler au lancement d’une unité spécifique de récupération, de traitement et de régénération au grade alimentaire des emballages alimentaires en PET, selon le principe du « barquette à barquette ».

R&D en commun

« Soucieux de l’environnement, nous n’avons pas attendu le déchaînement politique et médiatique pour agir. Notre groupe fabrique depuis plus de quinze ans des emballages alimentaires en PET constitués de plus de 50 % de matière recyclée de qualité alimentaire, la moyenne étant même de 70 % pour tous les plastiques que nous utilisons. Ce principe vertueux permet d’assurer un cycle de vie infini pour nos produits, expose Sophie Guillin-Frappier, directrice générale du groupe Guillin. Ce projet a pour objectif d’aller encore plus loin dans notre démarche d’économie circulaire, de sécuriser la source d’approvisionnement et de nous permettre de maximiser le pourcentage de matière recyclée dans la fabrication de nos produits. » Les deux partenaires ont ainsi pour objectif de « développer et optimiser le sur-tri des barquettes dans les flux de collecte sélective » (ce que fait déjà Paprec dans son centre Trivalo 35), « développer la technologie de régénération de ces flux, renforcer l’écoconception des emballages alimentaires », et, enfin, « optimiser l’incorporation de matériaux de grade alimentaire issus du recyclage ».

Photo : crédit Guillin

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !