Envoyez l'article par e-mail :

Automobile

Renault veut augmenter de 40 % sa production en France en 2016

vendredi 10 octobre 2014, par Claire Pham

Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé des accords de fabrication croisée avec Fiat, Bolloré, Mercedes, et envisage des embauches, « pour le moment en intérim ».

Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé, le 1er octobre 2014, sur France inter, sa stratégie à moyen terme. Le souhait est de passer de 500.000 à plus de 710.000 véhicules par an produits en France d’ici à la fin 2016. La veille, lors de l’inauguration de la ligne de production du nouveau modèle Trafic, sur le site de Sandouville (Seine-Maritime), il avait confirmé que l’usine produira 100.000 Scudo pour Fiat entre 2016 et 2022. « C’est un signe positif et encourageant pour notre industrie française, souligne Carlos Ghosn. Nos usines peuvent être compétitives quand on travaille dans ce sens avec les partenaires sociaux. Sans l’accord de compétitivité, nous n’aurions pas accepté les contrats proposés par nos partenaires car nous n’aurions pas gagné d’argent. » Cela devrait s’accompagner par des embauches, « pour le moment en intérim », avance prudemment le patron.

Un secteur qui retrouve des couleurs. Cette stratégie est annoncée dans le contexte d’une meilleure santé du secteur en Europe, en croissance pour la première fois depuis 2007, même s’il reste « en deçà de 22 % par rapport à son niveau avant la crise », relativise Carlos Ghosn dans Le Parisien. « Mais les choses vont mieux, poursuit-il. C’est indéniable. De nombreux pays ont entrepris des réformes et se sont attaqués aux déficits qui, rappelons le, sont à l’origine de la crise économique. » Dans les autres usines françaises du groupe, le site de Flins (Yvelines), produira 132.000 Nissan Micra. Le site de la Sarthe fabriquera des composants pour le châssis du même modèle avec, à la clef, 7 millions d’euros investis. L’usine de Dieppe (Seine-Maritime) se consacrera aux véhicules Bolloré, en plus des modèles sportifs Renault, à partir du second semestre 2015. À Maubeuge (Nord), c’est l’utilitaire Mercedes Citan qui sera fabriqué. Grâce à l’accord de compétitivité signé en mars 2013, 300 €, en moyenne, auraient été gagnés en production pour chaque véhicule.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !