Envoyez l'article par e-mail :

Repsol relance son vapocraqueur de Puertollano

vendredi 17 avril 2015, par Alexandre Couto

Le pétrochimiste espagnol Repsol, a annoncé, début avril 2015, la reprise de l’activité de son installation de Puertollano, en Espagne. Le site de production de matières plastiques, entièrement intégré, avait été arrêté pour bénéficier d’une modernisation. L’opération a coûté 60 millions d’euros, notamment pour modifier le vapocraqueur du complexe. Celui-ci peut être alimenté avec d’autres sources que le naphta, notamment le gaz. Ces modifications de l’installation ont permis d’augmenter de 7 % les capacités de production d’éthylène-acétate de vinyle (EVA). En revanche, les capacités d’éthylène aurait été revues à la baisse, à 100 kilotonnes (kt) par an. Selon nos confrères de Chimie Pharma Hebdo et de Chemical Week, alors que les capacités de propylène devaient initialement être réduites avec ce projet, elles auraient, au contraire, augmenté, grâce à la modernisation d’une unité de craquage catalytique fluide au sein de la raffinerie. La production du complexe en polypropylène (PP) atteindrait ainsi plus de 30 kt par an.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !