Envoyez l'article par e-mail :

Rhodia tiré par sa division polyamide en 2010

lundi 28 février 2011, par Karim Boudehane

Le spécialiste français des polyamides Rhodia a annoncé un chiffre d’affaires record de 5,23 milliards d’euros en 2010, en progression de 21 %, pour un bénéfice net de 259 millions d’euros (M€). Le chiffre d’affaires de la division polyamides du groupe a progressé de 31 % entre 2009 et 2010, passant de 1,6 à 2,1 milliards d’euros. Le segment des plastiques techniques est en hausse de 10 %. Les polyamides se placent ainsi en tête des activités du groupe, devant la production de silices et de produits chimiques pour l’agrochimie. La force majeure, déclarée en décembre 2010 et reconduite au début 2011, sur le site de production d’hexaméthylène diamine, à Chalampé, dans le Haut-Rhin, a limité la production d’intermédiaires. Cette situation a eu un effet négatif de 7 M€ sur le résultat brut d’exploitation [1] du groupe.

La moitié du chiffre dans les pays émergents Sur l’année 2010, le groupe a largement bénéficié de la forte croissance mondiale, d’autant qu’il réalise 47 % de son chiffre d’affaires dans des pays émergents comme la Chine (30 %) et le Brésil (17 %). Il continue d’y investir, en particulier en Inde, avec le rachat de PI Industries. La flambée des matières premières et de l’énergie n’inquiète pas outre mesure Jean-Pierre Clamadieu. « La dynamique d’ajustement de nos prix de vente est tout à fait satisfaisante », assure le PDG du groupe. Pour l’exercice 2011, le groupe vise une hausse du résultat brut d’exploitation de 5 à 10 %.

Partagez cet article :

Notes

[1] Ebitda (Earnings before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization) : revenus avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !