Envoyez l'article par e-mail :

Rossignol prend l’air de Quiksilver

mercredi 30 mars 2005, par Plastiques&Caoutchoucs Magazine

C’est le mariage de l’eau et de la neige : Laurent Boix-Vives, pdg du groupe Rossignol, leader mondial du ski, cède son entreprise à l’américain Quicksilver, leader mondial de la glisse pour donner naissance au numéro un mondial de l’outdoor. Les deux entreprises ont choisi de privilégier les complémentarités plutôt que les synergies et de présenter l’opération comme une alliance d’amis aux valeurs communes en souhaitant éviter l’image du rachat d’une entreprise française par un groupe américain. Les identités des marques seront conservées. Les synergies pourront intervenir dans le domaine des achats et de la mise en place d’une logistique commune en Europe, avec une optimisation de la commercialisation et la recherche de croissance à travers la conquête de nouveaux marchés. Quiksilver met 361 ME sur la table, soit 241 ME pour l’achat de la totalité du capital, et 120 ME pour la dette. Avec 75 % du tour de table, le groupe américain prend le contrôle de Ski Expansion, le holding familial des dirigeants qui détient 49,9 % des droits de vote de Skis Rossignol. Au terme, Quiksilver déposera une offre publique d’achat sur les actions Rossignol non détenues, puis, à l’issue de l’OPA, il procédera à une offre publique de retrait. Rossignol possède un effectif de 2.900 salariés. Le dernier grand fabricant français d’équipements de sports d’hiver va réaliser 480 ME de CA sur l’exercice 2004/2005, avec un résultat net négatif, situé entre 10 et 15 ME, plombé par le recul du marché du snowboard et la stagnation du marché du ski. Le rachat de Rossignol devrait entraîner la suppression de 134 emplois (sans licenciement sec) . Les emplois supprimés seront délocalisés ailleurs : 60.000 paires de skis, soit environ 10 % de la production de l’unité de Sallanches, seront désormais fabriquées dans un pays low-coast qui reste à déterminer. Le nouveau groupe Quiksilver-Rossignol restera dirigé par un Français, Bernard mariette, pdg de Quiksilver Europe dont le siège est à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées Atlantiques).

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !