Envoyez l'article par e-mail :

Sept repreneurs potentiels pour Kem One

vendredi 21 juin 2013, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Enfin une bonne nouvelle pour l’avenir de Kem One. À la fin de la période initialement fixée par le tribunal de Commerce de Lyon pour le dépôt des offres de reprise du producteur de vinyliques en redressement judiciaire, sept repreneurs ont exprimé leur intérêt auprès de l’administrateur judiciaire. Celui-ci a par ailleurs prolongé jusqu’au 5 juillet la période de dépôt des dossiers. Les profils des repreneurs sont divers : trois lettres proviennent de fonds d’investissement, une d’un groupe industriel et deux de personnes physiques. Les syndicats, contactés par nos confrères de Chimie Pharma Hebdo, ont avancé le nom de François Périer, ancien responsable de la chimie de base d’Atochem, et un ancien dirigeant de l’usine de Saint-Auban, en tant que repreneurs potentiels. Par ailleurs, la CGT a indiqué avoir fait parvenir à l’administrateur judiciaire une lettre d’intention portant sur la création d’un consortium réunissant l’État et des opérateurs privés autour de Kem One. L’objectif serait d’impliquer les acteurs de la filière afin d’éviter l’effet domino, vers l’amont et l’aval, que pourrait provoquer l’arrêt de Kem One, pour la pétrochimie française. En effet, si 1.300 personnes sont directement concernées par la procédure de redressement judiciaire, près de 20.000 postes seraient menacés en cas de démantèlement de la filière. La CGT a exprimé son souhait de disposer d’un délai supplémentaire pour examiner les dossiers. L’audience du Tribunal de Lyon prévue le 9 juillet pourrait donc être reportée.

Photo : L’usine de Kem One située à Saint-Auban

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !