Envoyez l'article par e-mail :

Stora Enso se lance dans la production de PEF

jeudi 12 décembre 2019, par Tiziano Polito

Le papetier finno-suédois investit 9 millions d’euros dans un pilote à Langerbrugge (Belgique) pour produire ce bioplastique aux propriétés barrière.

Les papetiers nordiques s’intéressent toujours plus aux bioplastiques. Après UPM Raflatac et son Forest Film, c’est au tour de Stora Enso de se lancer dans la fabrication de polyéthylène furanoate (PEF), un bioplastique qui pourrait remplacer le polyéthylène téréphtalate (PET) dans les bouteilles mais dont les propriétés mécaniques, thermiques, barrière aux gaz sont assez intéressantes pour imaginer de multiples applications. Le papetier finno-suédois aimerait exploiter ce bioplastique pour ses propriétés barrière dans les emballages transparents. A cette fin, il investit 9 millions d’euros pour construire un pilote dans son usine de Langerbrugge, en Belgique, avec l’objectif de développer un procédé compétitif pour la fabrication d’acide furane dicarboxylique (FDCA), le composant de base du PEF, à partir de sucres.

Solutions durables

« Les matériaux biosourcés suscitent un intérêt croissant dans le monde de l’emballage, car les entreprises recherchent des solutions durables et hautement performantes, a indiqué Markus Mannström, vice-président exécutif de la division Biomatériaux de Stora Enso. Avec ce projet pilote, nous continuons à miser sur notre travail de R&D à long terme tout en ciblant de nouveaux marchés avec des matériaux innovants et renouvelables qui remplacent les matériaux fossiles. Nous pensons que l’innovation ne se produit pas isolément. Nous sommes donc impatients d’élargir notre coopération dans le domaine des produits chimiques biosourcés ». Le projet pilote de Stora Enso vise à valider le processus chimique et à produire des échantillons pour mieux comprendre les besoins du marché et la demande des industriels.

Biomasses non alimentaires

L’installation utilisera dans un premier temps du fructose industriel comme matière première. A terme, le papetier envisage d’employer des sucres extraits du bois et d’autres biomasses non alimentaires. La construction du pilote devrait démarrer au deuxième semestre 2020 pour un début de production début 2021. L’usine de Langerbrugge de Stora Enso est l’une des plus grandes papeteries d’Europe. Elle produit 540 000 tonnes de papier journal, exclusivement à partir de matière recyclée.

En 2018, Stora Enso a réalisé un chiffre d’affaires de 10,5 milliards d’euros avec 26 000 employés dans plus de 30 pays.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !