Envoyez l'article par e-mail :

Suez et Lyondellbasell s’associent dans le plastique recyclé

jeudi 30 novembre 2017, par Arnaud Jadoul

Coentreprise à 50/50, QCP vise une production annuelle de 50 000 tonnes de PP et PEhd d’ici à 2020.

Alors que l’association européenne des transformateurs de matière plastique (EuPC) vient tout juste de communiquer sur la qualité insuffisante des matières plastiques recyclées, Suez et LyondellBasell annoncent avoir signé un accord pour la création d’une coentreprise dédiée à la production de polymères recyclés de haute qualité. « Les deux groupes s’appuieront sur leur expertise respective pour fournir des matières premières secondaires de qualité équivalente aux matières vierges à l’industrie européenne du plastique », indiquent-ils dans un communiqué commun. La structure, QCP (pour Quality Circular Polymer), existait depuis 2014 et, jusqu’à présent, produisait quelque 25 000 tonnes de polypropylène (PP) et de polyéthylène haute densité (PEhd) recyclé à partir de déchets ménagers à Geleen, près de Maastricht, aux Pays-Bas. Elle était détenue à 45% par Suez, à 20% par ses dirigeants et à 35% par des investisseurs financiers. Désormais, elle appartient à 50/50 à Suez et à LyondellBasell. Son objectif de production est porté à 35 000 tonnes en 2018 et 50 000 tonnes d’ici à 2020, « une capacité unique en Europe », soulignent les deux partenaires. Le groupe pétrochimique commercialisera les matières premières produites tandis que le géant de l’eau et de l’environnement approvisionnera l’usine en déchets plastique post-consommation.

Économie circulaire « Dans un contexte de développement de l’économie circulaire, nous sommes convaincus que la demande en matériaux recyclés augmentera également, déclare Richard Roudeix, directeur général de LyondellBasell, Olefins & Polyolefins – Europe, Asie et International. Cette acquisition permet à LyondellBasell de participer activement à l’économie circulaire, en associant les compétences techniques et la présence de LyondellBasell sur le marché européen à la capacité de Suez à traiter et assurer la gestion des déchets pouvant être valorisés. » « En Europe, seuls 7 % des 50 millions de tonnes consommées chaque année sont des plastiques recyclés et 93 % sont encore des matières vierges d’origine fossile. Aux côtés de LyondellBasell, nous souhaitons accroître l’utilisation de polymères recyclés et ainsi aider les industriels à atteindre leurs objectifs environnementaux. Ce partenariat marque une nouvelle étape dans la stratégie de Suez relative au plastique en Europe et nous aidera à atteindre notre objectif de traiter 600 000 tonnes de déchets plastiques en 2020 », ajoute Jean-Marc Boursier, directeur général adjoint du groupe français en charge du recyclage et de la valorisation en Europe.

Basé à Londres (Royaume-Uni), Rotterdam (Pays-Bas) et Houston (Etats-Unis), LyondellBasell a réalisé un chiffre d’affaires de 29,2 milliards de dollars en 2016, pour un effectif de 13 000 salariés, et exploite 55 usines dans 17 pays. Spécialisé dans le traitement de l’eau et la gestion des déchets, Suez a dégagé un chiffre d’affaires de 15,3 milliards d’euros en 2016 et emploie 90 000 personnes. Le groupe recycle 17 millions de tonnes de déchets par an et produit 3,9 millions de tonnes de matières premières secondaires ainsi que 7 TWh d’énergie.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !