Envoyez l'article par e-mail :

Total va supprimer 210 emplois en Moselle en 2015

vendredi 6 septembre 2013, par Claire Pham

Cet article appartient aux thématiques :

Le géant français du pétrole Total « sera amené, comme d’autres » à faire de nouvelles restructurations en France, avait annoncé, le 30 août, son PDG, Christophe de Margerie, lors d’un discours devant les représentants du principal syndicat patronal français, le Medef. Quelques jours plus tard, le 4 septembre, la direction du groupe a annoncé, en comité central d’entreprise, l’arrêt de l’unité principale de l’usine de Carling (Moselle) dès le deuxième trimestre 2015, a indiqué la CFDT. Sur les 550 emplois du site, 210 seront supprimés.

Le dernier vapocraqueur français

Cette usine produit de l’éthylène et du propylène. Il s’agit, depuis 2009, du dernier vapocraqueur français encore en activité. En 2012, le site avait enregistré environ 100 millions d’euros de pertes. Le groupe souhaite toutefois investir sur le site : 160 millions d’euros vont être utilisés pour développer de nouvelles activités, hors frais de démantèlement. 80 millions seront injectés aux activités de Cray Valley, filiale du groupe, notamment dans le centre de décision et recherche-développement pour l’Europe. Le reste de la somme ira dans la construction d’une unité de production de résines C4, l’agrandissement de l’unité de résines C9 et autres rénovations sur le site. Le complexe pétrochimique de Carling, en activité depuis 1954, s’étend sur 340 hectares et accueille cinq sociétés, dont Total et Arkema.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !