Envoyez l'article par e-mail :

Transcontinental s’offre Coveris Americas

jeudi 5 avril 2018, par Arnaud Jadoul

Le groupe canadien se développe dans l’emballage souple pour 1,3 milliard de dollars.

Le groupe d’impression et de média canadien Transcontinental a conclu un accord avec l’américain Coveris pour l’acquisition de sa division Amériques pour 1,32 milliard de dollars. Soumise à l’approbation des autorités de la concurrence, la transaction devrait être bouclée durant le troisième trimestre 2018. Transcontinental prend ainsi le virage de l’emballage puisque cette activité, qui ne représentait jusqu’à présent que 15% des ventes du groupe montréalais, avec 7 usines et un millier de personnes, va peser 48% dans son chiffre d’affaires 2017 pro forma (3,3 milliards de dollars). Spécialisé dans les emballages souples, les films laminés et les produits agricoles, Coveris Americas a dégagé un chiffre d’affaires de 966 millions de dollars en 2017, pour un résultat d’exploitation de 128 millions. Cette division compte quelque 3100 salariés répartis dans 21 usines, 14 aux Etats-Unis, les autres au Canada, au Mexique, au Guatemala, en Equateur, au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande et en Chine. Transcontinental évalue les synergies à 10 millions de dollars par an.

Ambition

« Nous sommes ravis d’annoncer une transaction de si grande envergure pour TC Transcontinental et de concrétiser notre ambition de devenir un chef de file nord-américain en emballage souple, a déclaré François Olivier, Pdg du groupe canadien, lors d’une conférence de presse. L’acquisition de Coveris Americas confère de la profondeur à notre plateforme actuelle qui s’élargit de façon significative. D’ailleurs, nos activités d’emballage souple devraient constituer notre plus importante division sur le plan des revenus pro forma de l’exercice financier 2017. Cette opération vient compléter notre offre dans plusieurs marchés du souple, incluant les produits laitiers, la nourriture pour animaux et les produits de consommation. En outre, elle nous permet de faire notre entrée sur de nouveaux marchés attractifs tels que l’agriculture, les boissons et les protéines. »

Long terme

Pour Craig Reese, le patron de Coveris Americas, « il y a cinq ans, Coveris Holdings est venu consolider une industrie de l’emballage fragmentée ; sans cette vision, Coveris Americas n’aurait pas existé sous sa forme actuelle ». Il se réjouit d’une acquisition par « un groupe familial, leader bien géré et réputé dans l’emballage et l’impression, qui s’engage à long terme dans l’emballage souple ».

Quant à Jakob Mosser, le Pdg de Coveris, il indique que cette cession permettra à son groupe de se concentrer sur ses opérations en Europe, « où nous sommes l’un des plus importants acteurs sur le marché des emballages souples et rigides », et, en particulier, dans les secteurs de l’alimentaire, de l’alimentation animale, du médical et de la pharmacie. Après cette opération, Coveris comptera trois divisions, rigide, Europe – Moyen-Orient – Afrique et Royaume-Uni alimentation et consommation, 44 usines réparties dans 14 pays et plus de 8000 salariés. Son chiffre d’affaires s’élèvera à 1,4 milliard de dollars et son bénéfice d’exploitation à 132 millions.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !