Envoyez l'article par e-mail :

Un AMI pour le recyclage chimique

lundi 18 novembre 2019, par Arnaud Jadoul

Le ministère des Finances lance un appel à manifestation d’intérêt pour identifier des projets d’investissement.

Avec un objectif de recyclage de 100 % des plastiques dès 2025, annoncé à plusieurs reprises par le gouvernement et inscrit dans la feuille de route pour l’économie circulaire (Frec), tous les procédés de traitement existants doivent être étudiés pour mieux valoriser le gisement des déchets plastique. Le recyclage par des méthodes chimiques, biotechnologiques, de dissolution…, en pleine expansion, en fait partie. Il est « en mesure d’offrir des solutions techniques pour exploiter un plus grand potentiel de gisement », amené notamment à croître avec l’extension et la simplification des consignes de tri des déchets ménagers en 2022. « De tels procédés permettent également de répondre à une demande de qualité de résine recyclée proche de la "résine vierge", principalement tirée par l’industrie agroalimentaire », observe le ministère des Finances.

Identification

Compte tenu du développement des procédés, qu’ils soient basés sur l’utilisation de solvants ou d’enzymes, ou encore sur des traitements thermiques et catalytiques, un appel à manifestation d’intérêt (Ami) est donc lancé pour « identifier les projets d’investissement dans des pilotes, démonstrateurs ou unités de recyclage » qui pourraient être menés en France ainsi que les difficultés à lever pour permettre leur réalisation. Après un examen préliminaire, ces projets seront orientés, si nécessaire, vers des dispositifs existants, en particulier ceux du programme d’investissements d’avenir (PIA) : AAP "Démonstrateurs" opérés par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), fonds d’investissement "Sociétés de projets industriels (SPI)" géré par Bpifrance, ou encore les appels à projets de Citeo. Éventuellement, les projets pourront faire l’objet d’un soutien sous d’autres formes, réglementaires ou autres, en fonction des difficultés relevées.

Définition

Le recyclage visé dans le cadre de cet Ami est défini comme la conversion en monomère ou la production de nouvelles matières premières par modification de la structure chimique des plastiques par cracking, gazéification ou dépolymérisation. Sont également concernées les technologies de dissolution sélective qui, si elles n’entraînent pas une modification de la structure chimique du plastique, permettent de purifier le polymère en le séparant d’un certain nombre d’additifs ou contaminants, ainsi que les procédés biotechnologiques.

Cet appel à manifestation d’intérêt se clôture le 14 février 2020 à 18 heures. Les réponses doivent être adressées à l’adresse électronique suivante : ami.recyclagechimique.dge@finances.gouv.fr.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !