Envoyez l'article par e-mail :

Un contrat d’expérimentation pour développer le recyclage

vendredi 27 mars 2015, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Piloté par les filières plastique, recyclage et chimie, un état des lieux du recyclage des plastiques a été présenté. Des points ont été soulevés pour accélérer le développement de la filière.

Le 23 mars dernier, le cabinet d’étude Deloitte a restitué les conclusions de son enquête sur l’état des lieux de la filière du recyclage des plastiques en France. Plusieurs tables rondes, organisées au Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, ont permis à des personnalités majeures des filières plastiques, recyclage et chimie de s’exprimer sur les résultats de l’étude. 250 personnes, dont de nombreux plasturgistes, ont suivi les débats.

L’étude, inscrite dans le contrat de filière chimie et matériaux, et cofinancées par la direction générale des entreprises (DGE), l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe) et l’association Alliance chimie recyclage (2ACR), s’est appuyée sur l’expertise de huit organisations professionnelles (UIC, PlasticsEurope, Elipso, Federec, Fnade, Fédération de la plasturgie et des composites, CCFA, ATHIL) et trois éco-organismes (Eco-emballages, Ecosystèmes et Ecologic).

Changement de comportement Les conclusions de l’étude pointent la nécessité de revoir les relations à la fois entre les industriels de la filière, avec notamment, une meilleure répartition de la valeur issue du recyclage, mais également avec les pouvoirs publics et les collectivités locales. Au total, quatre défis ont été identifiés : l’accès économique aux déchets plastiques, des mécanismes d’amorçage sur l’ensemble de la chaîne de valeur pour la mise en place d’une nouvelle économie, le développement de la valorisation énergétique et des Combustibles solides de récupération (CSR) et, enfin, la mise au point de nouveaux produits fabriqués dans l’Hexagone à partir de la matière recyclée.

Un contrat d’expérimentation Avec ces objectifs, le cabinet Deloitte a présenté la faisabilité d’un scénario fondé sur "un contrat d’expérimentation" pour obtenir un recyclage matière de 300.000 tonnes supplémentaires par an à l’horizon 2020, soit une croissance de 50 %. L’objectif est de mettre en place les éléments nécessaires pour fortifier l’industrie de la valorisation en France et, à terme, créer 2.000 emplois. Selon Deloitte, "un budget de 150 millions d’euros sur 5 ans et des mesures réglementaires ciblées" permettraient la mise en place de cette expérimentation.

Des actions ont d’ores et déjà été prévues pour accélérer le recyclage des plastiques, dans le cadre du Comité stratégique de filière Chimie et Matériaux avec une étude portant sur la mise en place de mécanismes économiques, notamment l’étude d’une "prime carbone" sur les matériaux recyclés, et la mise en place de formations transversales pour animer la filière recyclage.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !