Envoyez l'article par e-mail :

Une feuille de route sur la bonne voie

jeudi 26 avril 2018, par Fabian Tubiana

La réaction de la Fédération de la plasturgie et du syndicat Elipso est globalement positive après la publication de la feuille de route pour l’économie circulaire.

Les deux principales organisations professionnelles de l’industrie du plastique hexagonale, Fédération de la plasturgie et Elipso, réagissent positivement suite à la publication, ce lundi 23 avril, de la feuille de route pour l’économie circulaire .

« Une feuille de route consensuelle, issue d’une longue concertation et qui, couvrant tous les aspects de l’économie circulaire, ne se focalise pas sur le plastique » pour Emmanuel Guichard, délégué général du syndicat des entreprises de l’emballage plastique et souple Elipso. L’homme salue en outre des « mesures de bon sens » comme la baisse concomitante de la TVA sur le recyclage et de la hausse de la TGAP Déchets ou l’harmonisation de la couleur des bacs de collecte. Il reste en revanche sceptique quant à l’efficacité auprès des consommateurs de l’obligation d’apposition du logo Triman sur les emballages.

« Beaucoup d’ambitions et une cohérence globale » pour Jean Martin, son homologue à la Fédération de la plasturgie et des composites qui voit donc cette série d’annonces « d’un œil assez positif », notamment quant au temps de réflexion et de concertation laissé avant l’éventuelle institution d’une filière REP pour les déchets du bâtiment.

Il n’a pas cependant échappé aux deux têtes de réseau que la première des cinquante mesures énumérées dans le document ministériel concerne les engagements volontaires « concrets et significatifs » d’incorporation de matières recyclées que les industriels vont devoir prendre « d’ici à l’été ».

Calendrier

Une réunion de présentation des projets d’engagements volontaires aux cabinets ministériels concernés serait prévue le 5 juin, tandis qu’une seconde rencontre de « validation » suivrait le 19, deux jours avant le solstice d’été…

C’est en termes de calendrier que les représentants des deux structures n’ont plus la même appréhension. « Nous travaillons assidument depuis plusieurs mois sur cette question avec les industriels de l’emballage, de l’automobile, du bâtiment et des produits électriques et électroniques. J’ai peur que nous soyons un peu juste pour formaliser des engagements début juin dans les secteurs de l’automobile et du bâtiment où les circuits de validation des décisions sont longs. Nous avons la volonté d’avancer, mais nous visons donc plutôt le dernier trimestre de l’année pour aboutir à des engagements approfondis et solides », explique Jean Martin.

Financements

Côté emballage, premier marché de la plasturgie, on est en revanche dans les starting-blocks. « Nous avons un mois devant nous pour y arriver avant que la fenêtre médiatique ne se referme. Dans le secteur de l’emballage et de la distribution, à partir de cet été, tout les professionnels vont se concentrer sur le nouveau cadre de relations issu de la loi Agriculture et alimentation », craint Emmanuel Guichard.

Qu’il s’agisse du mécanisme de soutien à la fluctuation du cours des matières recyclées par les éco-organismes ou de la mobilisation des « outils de la finance verte », les deux organisations attendent, enfin, encore des précisions au niveau des financements. La création d’un guichet unique reviendrait souvent dans les discussions avec les pouvoirs publics. « Ce serait très utile. Nous manquons encore d’informations sur les leviers financiers que nous pourrons mettre en œuvre. Mais il existe une telle variété de situations que c’est au fur et à mesure, en fonction des projets présentés, que les solutions économiques les plus appropriées pourront se mettre en place », considère Jean Martin.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !