Envoyez l'article par e-mail :

Veka Recyclage ouvre une fenêtre sur son usine

mardi 25 juin 2019, par Romain Lambic

Veka Recyclage collecte et revalorise des profilés de fenêtre en fin de vie. Elle produit du R-PVC qui est utilisé pour la fabrication de nouvelles menuiseries. Reportage.

Le groupe Veka place l’économie circulaire au cœur de sa stratégie, à l’image de son implication dans le programme européen VinylPlus, qui vise à développer le recyclage du PVC. En France, Veka Recyclage récolte chaque année 15 000 tonnes de fenêtres PVC en fin de vie, venant notamment des chantiers de démolition ou des points de collecte mis en place par le Syndicat national de l’extrusion plastique (Snep). La filiale du groupe Veka reprend également 5 000 tonnes de chutes de production venant de différents fabricants de menuiseries PVC. Le tout est envoyé sur le site de Vendeuvre-sur-Barse (Aube) pour être revalorisé. Dès le déchargement de ces matières entrantes, des engins de chantier permettent d’en extraire le plus de verre possible – un surplus de verre risquerait de bloquer la ligne de recyclage. Les métaux ferreux et non ferreux, le bois, les joints et les poussières sont également triés, avant d’être envoyés dans un silo tampon. Les profilés quasiment bruts sont réduits en paillettes, qui sont ensuite lavées et séchées.

Elles sont acheminées vers une phase de tri automatique, qui se divise en plusieurs étapes. Dans un premier temps, les matériaux autres que le PVC sont retirés. Un extracteur de métaux non ferreux intercepte notamment l’aluminium. La matière passe ensuite dans une soufflerie, puis sur des tables vibrantes pour extraire les derniers morceaux de verre, subit une séparation pneumatique pour ôter le caoutchouc et électrostatique pour séparer le bois et les joints. Les matériaux extraits sont envoyés dans des filières de revalorisation dédiées. Enfin, un dispositif de tri optique permet de dissocier les PVC blancs et teintés. Ces derniers sont envoyés vers une phase de micronisation. Réduit en poudre, ce matériau est récupéré par des producteurs de tubes PVC ou de lames de terrasse composites. 20 000 tonnes de PVC recyclé

Le PVC blanc est envoyé vers une ligne d’extrusion. Des éléments polluants sont encore présents dans le matériau, une paire de filtre est donc placée en fin de procédé pour obtenir une matière la plus pure possible. Les filtres sont changés manuellement toutes les 20 minutes, les amas de matière qui s’y sont accumulés sont extraits puis revendus aux producteurs de tubes PVC. Au bout de la chaîne d’extrusion, le R-PVC, quasiment pur, ressort sous forme de lentilles blanches – le matériau peut être teint en noir, beige, marron ou gris. «  Veka Recyclage se base sur des directives techniques précises afin de confectionner des lots de matières régénérées conformes à la certification NF126 [ndlr  : spécifique aux profilés de fenêtre en PVC]. La qualité des matières est vérifiée par des essais spécifiques effectués en laboratoire par Veka  », détaille-t-on au sein du groupe.

Au total, Veka Recyclage parvient à valoriser 82 % des déchets PVC de menuiseries et fermetures. Les lentilles de R-PVC sont stockées, 30 % sont distribuées à l’unité de production de Veka SAS à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), le reste est revendu à d’autres fabricants de profilés. L’usine de Vendeuvre-sur-Barse fonctionne en continu en 5/8. En 2018, 20 000 tonnes de PVC (pour une capacité de production de 25 000 tonnes) y ont été recyclées. Veka Recyclage devrait atteindre les 22 000 tonnes au cours de l’année. Depuis le lancement du site de 30 000 m2 en 2008, le groupe Veka a investi 12 millions d’euros afin de se doter d’un outil industriel performant et hautement automatisé. L’usine est certifiée QB34 («  référentiel de certification QB Composition vinylique et sa fabrication pour profilés de fenêtres en PVC  ») par le Centre scientifique et technologique du bâtiment (CSTB).

Au total, le groupe Veka possède trois usines dédiées exclusivement au recyclage des profilés, qui régénèrent près de 80 000 tonnes de PVC par an. Les deux autres usines sont situées à Behringen (Allemagne) et à Wellingborough (Royaume-Uni). L’entreprise récupère le R-PVC de ses sites de recyclage pour les réintégrer dans la production de nouveaux profilés, à travers un procédé de coextrusion propre à Veka. La matière régénérée répond à un cahier des charges précis, basé sur de nombreux essais dans le cadre notamment de la marque de qualité QB 34. Le PVC recyclé constitue le cœur des profilés, tandis que la surface est en PVC vierge, assurant la durabilité et la résistance aux rayons UV. L’entreprise intègre plus de 25 % de recyclé dans ses profilés de fenêtre et compte augmenter ce taux à 35 % d’ici à 2025. «  Veka a su exploiter la qualité naturelle du PVC, l’un des matériaux les plus isolants, pour concevoir des fenêtres à très haute performance thermique.

L’efficacité énergétique des constructions est ainsi augmentée, permettant des économies d’énergie et une diminution des émissions de gaz à effet de serre. Le savoir-faire du groupe, couplé aux qualités intrinsèques du PVC, permet la conception de menuiseries performantes et durables  », se félicite-t-on chez Veka. En France, l’entreprise a investi 1,6 million d’euros sur quatre ans pour moderniser les outillages et développer la coextrusion, près de la moitié de ses lignes utilise ce procédé. Environ 4 500 tonnes par an de matière régénérée sont utilisées au niveau national. Veka, dont le siège social se situe en Allemagne, emploie 6 000 personnes réparties sur 41 sites dans le monde. Le groupe a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !