Envoyez l'article par e-mail :

Bouchon solidaire : United Caps expose ses innovations

jeudi 4 mars 2021, par Bakhta JOMNI

Un événement virtuel organisé du 24 au 26 février a permis à United Caps de présenter ses nouveautés et de faire le point sur sa croissance.

Le fabricant de capsules et bouchons United Caps organisait du 24 au 26 février un évènement virtuel à destination de ses clients pour pallier la suppression de nombreux événements professionnels dont Interpack 2020.

« Si les événements en ligne ne peuvent pas totalement remplacer les rencontres en personne, United Virtually est conçu comme un salon professionnel virtuel, qui utilise une plateforme moderne et performante pour proposer au secteur de l’emballage des séminaires, des vidéos et des présentations de produits », indique Benoit Henckes, Pdg de l’entreprise.

Un mini-salon spécialisé

L’événement hébergeait notamment des stands virtuels dédiés à des segments tels que les boissons, l’agrochimie et la pétrochimie, les huiles et condiments et la nutrition infantile.

Des séminaires, suivis de sessions de questions-réponses en direct étaient également organisés autour des bouchons sur-mesure ou solidaires ou du déploiement de nouveau sites de production.

Un portefeuille qui s’étoffe

United Caps a profité de l’événement pour dévoiler de nouveaux produits. L’entreprise considère la directive européenne sur les bouchons solidaires comme un défi à l’échelle industrielle qui nécessite une réponse holistique, avec un impact aussi faible que possible sur les lignes d’embouteillage et les autres étapes de la chaîne d’approvisionnement.

C’est pourquoi, la société a créé l’Alliance for Closure Tethering (ACT), qui réunit des spécialistes de chaque segment de l’industrie de l’emballage afin d’évaluer l’impact des différentes façons de solidariser le bouchon aux cols existants et de déterminer quelles modifications de cols pouvaient être nécessaires.

La société a publié un livre blanc sur cette approche collaborative de développement de bouchons solidaires. Le bouchon pour huiles alimentaires 29 Flip On est une des nouveautés issue de cette réflexion. Il permet un versement rapide et propre des liquides grâce à un système anti-goutte. Il comporte une bande inviolable non détachable facilitant le recyclage et est proposé en différents coloris et avec différentes options de marque. United Caps a également lancé Proline 2, un bouchon pour boissons non gazeuses. D’un poids de 3 grammes, ce bouchon peut être utilisé sur des lignes aseptiques.

L’entreprise a par ailleurs développé un nouveau service intitulé « Define Your Circle » et conçu pour fournir à ses clients un moyen de calculer l’impact environnemental de leurs produits sur l’ensemble du cycle de vie, de la matière première au consommateur final.

“Par cette initiative, nous proposons à nos clients des outils simples à utiliser pour les aider à calculer leur empreinte carbone avec plus de précision, en initiant dès que possible des actions pour réduire l’impact environnemental de leur cycle de vie et en leur permettant de prendre alors des décisions éclairées sur leurs produits, qui reposent sur des données concrètes”, précise Benoit Henckes.

United Caps envisage en effet de plus en plus l’utilisation de résines biosourcées et recyclées assorties d’une certification de durabilité dans le cadre de son approche sur la composition des produits.

Une croissance au rendez-vous

L’entreprise luxembourgeoise a profité de son évènement virtuel pour annoncer qu’elle avait atteint ses objectifs en termes de croissance stratégique, et ce malgré la pandémie. « En 2019, nous avons ouvert notre nouvelle usine à Kulim, en Malaisie, dans le cadre de notre stratégie de proximité “Close To You”. Notre implantation sur ce site a contribué à améliorer notre positionnement dans la région Asie et à développer le soutien proposé à nos clients asiatiques. Nous avons en outre ouvert en Europe deux nouvelles usines en 2020, à Dinnington au Royaume-Uni et à Valframbert en France. », précise le Pdg de United Caps.

Situé à proximité de l’institut supérieur de la plasturgie d’Alençon, ce nouveau site français représente un investissement de 12 millions d’euros pour l’entreprise qui dispose désormais de 10 sites de production et 16 sites de vente répartis dans le monde entier. La société, qui emploie près de 750 personnes dans le monde, a enregistré pour l’exercice fiscal 2020 un chiffre d’affaires de plus de 156 millions d’euros.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie