Envoyez l'article par e-mail :

Bridgestone confirme la fermeture du site de Béthune

vendredi 13 novembre 2020, par Fabian Tubiana

Le manufacturier japonais assure avoir identifié plusieurs projets de reprise.

Clap de fin pour Bridgestone à Béthune. Le manufacturier a rejeté le scénario alternatif proposé par l’État suite à l’annonce en septembre de la fermeture courant 2021 de l’usine des Hauts-de-France.

Dans un communiqué, le groupe japonais affirme avoir « attentivement étudié » la proposition du gouvernement, mais ne la juge pas « réaliste », ne réglant pas son « problème de surcapacité » en Europe.

« Nous allons travailler sur des scénarios de reprise. Béthune a des talents, des savoir-faire », a promis Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, à l’issue d’une réunion rassemblant direction, élus et syndicats. Un « écosystème en train de se mettre en place » dans la région avec un « site de batteries électriques qui va ouvrir et qui va recruter 2 400 personnes », pourrait ainsi constituer une piste.

Bridgestone indique par ailleurs avoir identifié « dix opportunités dont quatre projets déjà bien définis » dans la recherche d’un repreneur, se disant même prêt à « céder le cas échéant le site à un concurrent ».

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie