Envoyez l'article par e-mail :

Brightmark construit la plus grande usine de recyclage chimique

jeudi 10 juin 2021, par Arnaud Jadoul

La jeune entreprise américaine va investir 680 millions de dollars en Géorgie pour traiter 400 000 tonnes de déchets plastique par an.

L’américain Brightmark est très ambitieux. L’entreprise créée en 2016 à San Francisco (Californie) pour transformer les déchets organiques en biométhane avait annoncé en mars dernier son expansion dans le recyclage du plastique avec l’utilisation d’un procédé de pyrolyse et l’ouverture d’une usine à Ashley, dans l’Indiana, d’une capacité de 100 000 tonnes par an, pour un montant de 260 millions de dollars, et dont la production est entièrement livrée au groupe pétrochimique BP.

Cette fois, Brightmark projette « la plus grande installation de recyclage avancé des plastiques au monde ». Implantée à Macon, en Géorgie (Etats-Unis), sur un site de 49 hectares, elle représentera un investissement total de plus de 680 millions de dollars. Elle emploiera une centaine de personnes et disposera d’une capacité annuelle de traitement de 400 000 tonnes de déchets plastique tels que des films, des emballages souples, du polystyrène, des gobelets, des sièges de voiture et des jouets, pouvant produire ainsi 242 000 hectolitres de carburant et de mélange de naphte et 76 000 hectolitres de cire, ainsi que « les éléments constitutifs de nouveaux plastiques ».

Brightmark précise que sa technologie permet de transformer 93 % des déchets collectés en nouveaux produits. La start-up indique par ailleurs « travailler actuellement avec des fournisseurs de déchets plastiques dans le quart sud-est du pays pour conclure des accords d’approvisionnement en matières premières ».

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie