Envoyez l'article par e-mail :

Danone investit dans les pots de yaourt FFS en PET

vendredi 19 mars 2021, par Arnaud Jadoul

Le groupe agroalimentaire va transformer trois des six lignes de production de sa laiterie de Bailleul (Nord) pour évoluer vers des emballages « durables ».

Danone a choisi d’abandonner le polystyrène pour la fabrication de ses pots de yaourt. Emmanuel Faber, son ancien Pdg, en avait fait l’annonce il y a un an, fixant des délais de quatre ans pour l’Europe et cinq ans pour le reste du monde. Les substituts ? Du polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET), du verre, du papier et du PET biosourcé, indiquait-il alors. Le groupe agroalimentaire français concrétise aujourd’hui ses intentions.

Après avoir récemment converti au PET une ligne de son usine de Rotselaar, en Belgique, pour le nouveau Light & Free Fruit, il investit en ce sens 6 millions d’euros dans sa laiterie de Bailleul, dans le Nord.

Là, ce sont trois lignes de production form-fill-seal (FFS), soit la moitié de l’outil, qui vont basculer au PET et intégrer, en parallèle, du rPET. Elles seront opérationnelles dès juillet. Le petit pot nature, les « Danone 1919 » et les « Danone Le Bio » seront les premières gammes à adopter les nouveaux pots, constitués à 70 % de PET vierge et à 30 % de rPET. Soit un volume de 400 millions d’unités d’ici à la fin de l’année. « Cet investissement s’inscrit dans l’objectif du groupe d’atteindre d’ici 2025 100 % d’emballages recyclables, réutilisables ou compostables », précise Isabelle Maillot-Monin, directrice recherche & innovation packaging chez Danone.

– 23% d’émissions de CO2 par pot

« Le PET permet d’opérer un changement qui limite l’impact des pots sur l’environnement, sans aucun compromis sur la sécurité et la qualité des produits », indique Danone. Qui déclare, de surcroît, « travailler aux côtés de Citéo et d’autres acteurs pour soutenir le développement d’une filière de recyclage des pots de yaourt en PET ». François Eyraud, le directeur général de Danone produits frais France, ajoute : « Nous sommes à un tournant et devons, ensemble, accélérer notre transition en termes d’écoconception.

Il existe une réelle maturité des connaissances sur la filière du recyclage du PET. À ce jour, il est le seul plastique permettant d’introduire de la matière recyclée à nos pots en préservant la qualité de nos recettes. Nous investissons aujourd’hui […] pour transformer nos pots […] et contribuer à l’arrivée progressive de cette ressource pour la filière en France. » Ainsi, à Bailleul, près de 40 % de la production de la laiterie sera proposée dans des pots plus « durables », « permettant de réduire de 23% les émissions de CO2 pour chaque pot », souligne le groupe.

Deux Oscars de l’emballage

Dans l’ultrafrais, la marque Danone ambitionne de passer 90 % de son portefeuille « dans des emballages plus durables » d’ici à la fin de l’année. Elle a déjà lancé l’an dernier la gamme Danone « Aux Fruits d’ici » dans des pots en PET, incorporant eux aussi 30 % de rPET. Mais, à la différence de ceux qui seront produits à Bailleul, ces contenants – qui ont valu à Danone deux Oscars de l’emballage en 2020 – sont préforméset ne nécessitent pas « d’emballage additionnel secondaire », autrement dit de fourreau en carton.

Par ailleurs, depuis quelques jours, la spécialité laitière Skyr est proposée dans un pot cartonné, en exclusivité chez un distributeur pour le moment. Cela oblige cependant l’industriel à recourir de nouveau à un fourreau en carton pour les regrouper. Danone teste également des pots en verre consignés pour un yaourt brassé nature chez Carrefour, en partenariat avec Loop. Par ailleurs, sa filiale Les Prés rient bio a opté pour l’acide polylactique (PLA) pour sa marque Les 2 Vaches et l’expérimentation du vrac chez Day by Day pour son autre marque Faire bien.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie