Envoyez l'article par e-mail :

Déchets : un an de retard pour la REP Bâtiment

vendredi 19 novembre 2021, par Fabian Tubiana

La filière à Responsabilité élargie des producteurs (REP) des produits et matériaux du bâtiment ne sera pas enclenchée début 2022 comme prévu.

Le ministère de la Transition écologique vient de l’annoncer : la filière à Responsabilité élargie des producteurs (REP) des produits et matériaux du bâtiment, instaurée par la loi Agec, sera enclenchée "au plus tard le 1er janvier 2023".

L’année 2022 sera finalement consacrée à la mise en place de la filière "pour que les éco-organismes agréés puissent établir les conventionnements avec les collectivités et acteurs privés de la gestion des déchets de construction", expliquent les pouvoirs publics.

Les soutiens financiers, qui lanceront réellement cette nouvelle filière, seront également enclenchés "au plus tard le 1er janvier 2023", précise un communiqué. Le gouvernement publiera "d’ici la fin de l’année le décret fixant les règles et principes de cette nouvelle filière" dont le déploiement sera progressif.

Le secteur du bâtiment produit 42 millions de tonnes de déchets par an, dont seulement 3 à 4 % de déchets plastique, PVC souple et rigide, PSE, PP, PE et PU essentiellement.

Pour les plasturgistes, l’enjeu réside dans la collecte et le tri afin de récupérer suffisamment de matières pour la réincorporation de recyclé. “ Le potentiel de développement de la collecte des plastiques dans le bâtiment est considérable”, rappelle Benoit Hennaut, président du pôle Bâtiment de Polyvia et du directoire d’Herige, dans le dossier Polymères et écoconstruction de notre numéro de novembre 2021.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie