Envoyez l'article par e-mail :

Dedienne déploie son MES

jeudi 6 mai 2021, par Bakhta JOMNI

Dedienne Multiplasturgy Group a investi dans un système de pilotage de production pour ses ateliers d’injection en France et en Roumanie.

Dedienne Multiplasturgy a installé un système de pilotage pour dématérialiser les procédures de gestion de sa production (MES pour Manufacturing Execution System) dans ses ateliers d’injection de Saint-Aubin-sur-Gaillon dans l’Eure et de Făgăraș en Roumanie. Ce suivi à distance concerne 19 machines à Saint-Aubin-sur-Gaillon et 21 à Făgăraș en Roumanie.

“ Démarrer par l’atelier d’injection a été un choix évident puisque les machines de presse fonctionnent sur du temps long, là où il y a le plus de valeur ajoutée à gagner", explique David Guichard, directeur général du numérique chez Dedienne Multiplasturgy Group. L’entreprise a travaillé en partenariat avec Arburg, fournisseur des machines d’injection, sur l’interface des presses et leur interopérabilité.

La mise en place de ce système doit permettre de superviser en temps réel les presses, faciliter leur pilotage par des collaborateurs mobiles au sein de l’atelier et fournir un tableau de bord de performance des machines facilement exploitable par l’encadrement. Elle automatise le suivi de production, élimine les saisies manuelles et l’utilisation de papier au poste de travail.

“ Il s’agit là d’une première étape réussie qui doit mener, à terme, à l’instauration d’un modèle Dedienne de Smart Factory, c’est-à-dire d’usine 4.0. Notre objectif est d’avoir des usines ultraconnectées où toutes les phases de procédures sont dématérialisées au maximum afin que l’humain intervienne désormais uniquement sur les tâches à forte valeur ajoutée, note David Guichard. Nous voulons aussi créer l’usinage intelligent : la collecte de données du savoir-faire et du process, alliée à l’intelligence artificielle, au service de la production. Ces évolutions répondent à la nouvelle façon d’acheter de nos clients, qui demandent une personnalisation de masse et une diminution des grandes séries", détaille-t-il.

Pour ce projet, Dedienne Multiplasturgy Group a investi 180 000 euros par site. Le projet a été déployé en moins d’un an et en grande partie à distance du fait de la crise sanitaire.

La numérisation menée dans l’atelier d’injection de Saint-Aubin-sur-Gaillon a servi de modèle pour être ensuite déployée, à distance, en Roumanie. Une seconde étape est déjà prévue. Elle concernera notamment l’ergonomie (ajouts de fonctionnalités) et l’historisation des paramètres technologiques majeurs. Le Groupe envisage également de reproduire ce processus sur d’autres ateliers à partir de 2022, pour un déploiement à terme sur tous les autres sites du groupe.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie