Envoyez l'article par e-mail :

Eni veut accélérer son désengagement de Versalis

vendredi 4 mars 2016, par Alexandre Couto

Lors de la présentation de ses résultats pour l’exercice 2015, le pétrolier italien ENI a réaffirmé sa volonté de voir sa filiale dédiée aux polymères et à la pétrochimie, Versalis, sortir rapidement de son périmètre. Les chiffres sont particulièrement alarmant, avec un chiffre d’affaires en berne, passant de 5,41 milliards d’euros en 2014 à 4,83 milliards d’euros en 2015. La perte opérationnelle a grimpé quant à elle de 70 millions d’euros à 1,39 miliards d’euros sur cet exercice et la perte nette de 546 millions d’euros à 1,84 milliards d’euros. ENI a précisé être actuellement en discussion avec un partenaire qui pourrait intégrer le capital de Versalis. Une transaction que le groupe italien souhaite voir se réaliser dans "un laps de temps court".

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie