Envoyez l'article par e-mail :

F1 : la fabrication additive débarque chez Williams

vendredi 7 avril 2017, par Romain Lambic

Quelques semaines après l’annonce d’un partenariat entre Stratasys et l’écurie de Formule 1 McLaren, l’équipe Williams Martini fait à son tour appel à l’impression 3D en nouant un partenariat technologique avec EOS. L’entreprise allemande de fabrication additive va aider l’écurie dans le prototypage des ailerons de sa Formule 1 en plastique imprimé par frittage laser. Le gain de temps a été l’argument principal pour Williams Martini dans l’adoption de l’impression 3D, notamment pour la fabrication de prototypes. Un élément crucial étant donné le peu de temps dont dispose l’équipe technique pour améliorer la voiture de compétition entre deux saisons de Formule 1. Le procédé permet également des économies significatives en autorisant la conception de nombreux modèles pour un coût de production peu élevé.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie