Envoyez l'article par e-mail :

Industrie du futur : l’État muscle la relance

jeudi 6 mai 2021, par Fabian Tubiana

Le gouvernement mobilise 175 millions supplémentaires pour les PME et ETI.

Devant le succès du dispositif en 2020, l’État mobilise une nouvelle enveloppe de 175 millions d’euros pour aider PME et ETI dans leur transition vers l’industrie du futur. Un décret a été signé dans ce sens le 2 mai, explique-t-on au sein du ministère de l’Économie. Les dossiers de candidature sont disponibles sur le site de l’agence des services de paiement (ASP) et peuvent être déposés jusqu’au 30 juin.

Les équipements robotiques et cobotiques, de fabrication additive, de réalité augmentée et de réalité virtuelle, les logiciels utilisés pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation ou de maintenance, font partie des dépenses éligibles. Le taux de soutien est porté à 20 % contre 10 % l’an dernier. Les aides apportées aux entreprises retenues, à l’occasion de la première vague, entre le 20 novembre et le 31 décembre 2020, seront revalorisées sans qu’elles n’aient de démarche spécifique à effectuer.

Le 15 avril dernier, en visite sur le site de Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise) du transformateur de caoutchouc industriel Amco, la ministre de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher rappelait qu’en 2020, en l’espace de deux mois, près de 7 800 demandes, émanant à 95 % de PME et portant sur un montant d’investissement de plus de 2,7 milliards d’euros et pour près de 700 millions d’euros d’aide de l’État, avaient été déposées.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie