Envoyez l'article par e-mail :

L’emballage au Conseil des ministres

vendredi 18 décembre 2020, par Henri Saporta

Le gouvernement plaide pour « une écologie du mieux ».

Ou trop ou pas assez ! Cinq ans après les accords de Paris sur le climat, la question de l’emballage a été abordée lors d’un conseil des ministres du 16 décembre largement consacré à la crise sanitaire. Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement, en a délivré un bref aperçu lors de la traditionnelle conférence de presse qui succède.

Lutte contre le gaspillage, fin de l’usage unique du plastique, généralisation du tri des emballages en France - n’est-ce pas déjà dans le cas ? - ou recyclage des bouteilles en plastique : voilà pour des annonces qui vont dans le sens d’une « écologie du mieux qui cherche à améliorer le vie des Français en les accompagnant ».

Des mesures portées par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. Mais rien sur les débats houleux entre les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) et Emmanuel Macron, président de la République, ou encore les décrets d’application de la loi dite Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec).

Décrets qui ont pris beaucoup de retard. Impossible de déterminer enfin que le gouvernement s’est engagé sur la généralisation de la consigne des emballages en verre en 2025 dans son projet de loi Climat. Sans doute un détail.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie