Envoyez l'article par e-mail :

La French Fab aux couleurs de Fakuma

mercredi 29 septembre 2021, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Malgré certaines contraintes sanitaires qui persistent, les exposants français sont cette année nombreux à exposer sur le salon allemand de Friedrichshafen.

Le salon allemand Fakuma, 27e du nom, est de retour  ! Avec quelques contraintes sanitaires en plus, l’événement international se tient du 12 au 16 octobre à Friedrichshafen. Injection, extrusion thermoformage, impression 3D, plus de 1 900 exposants sont attendus. Comme de juste, les questions cruciales des transitions numérique et écologique sont également au premier plan.

Comme à chaque édition, les exposants français sont au rendez-vous, accompagnés par la «  Team France Export  » qui réunit les solutions publiques proposées par les régions, l’État, les CCI, Bpifrance et Business France. Ils sont même plus nombreux que les années précédentes. «  Quelque 55 sociétés exposent dans le cadre de la communication France dont une forte proportion sur leur propre stand individuel géré au sein du pavillon France », se réjouit Pascal Galli, chef de projets Plasturgie chez Business France. Les solutions liées au recyclage et à l’économie circulaire auront une large part. «  C’est une tendance forte. Il existe une importante demande des clients pour rendre leurs produits plus vertueux d’un point de vue environnemental. On assiste par exemple à l’émergence de nouveaux compounds qui mêlent éléments biosourcés et minéraux. Cela reste minoritaire, mais représente une réelle alternative  », observe Pascal Galli.

Cette recrudescence du nombre d’exposants hexagonaux est en partie due à la mobilisation de la «  Team France Export  » qui se renforce. Mais aussi à l’action de partenaires majeurs comme le pôle de compétitivité Polymeris (caoutchoucs, plastiques et composites), la région Aura, mais aussi l’Ademe, l’agence de la transition écologique qui gère notamment le dispositif Orplast. «  Il faut aussi souligner le fait que la région Auvergne-Rhône-Alpes rembourse jusqu’à 600 euros pour les frais des sociétés de son territoire qui se déplacent (hôtel, restaurant…)  », ajoute le chef de projets Plasturgie. Un dispositif d’incitation non négligeable pour de petites structures.

Les PME, championnes de l’export

Cette dynamique est justement celle recherchée par le volet export du plan de relance dont les pouvoirs publics ont annoncé le 1er septembre la prolongation ainsi que l’adaptation de plusieurs dispositifs dont le Chèque relance export, auquel les entreprises pourront recourir jusqu’au 30 juin 2022. Le bilan dressé par le gouvernement des actions du volet export de France relance s’avère d’ailleurs positif avec des exportations qui dépassaient, en juin 2021, le niveau moyen de 2019 (aéronautique exceptée).

Les PME sont même à la fête  : «  le nombre d’exportateurs s’établit désormais à un niveau inédit en 20 ans, avec près de 132 000 entreprises françaises exportatrices, une hausse portée notamment par les entreprises de moins de 20 salariés  », note la communication ministérielle. «  J’appelle l’ensemble des acteurs concernés à se saisir des dispositifs. Nos performances à l’exportation doivent être regardées comme une composante essentielle de notre politique de réindustrialisation  », exhorte Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie.

La volonté de se frotter à nouveau à la réalité des affaires est de toute façon présente. «  On sent chez les industriels ce désir de s’asseoir ensemble autour d’une table, de voir des échantillons, de toucher la matière… Cela ne peut pas passer par le digital. Confiance, convivialité, humour sont indispensables  », observe Pascal Galli. Mais cela n’est pas possible partout. Ainsi pour le salon CAMX de Dallas (États-Unis) sur les composites, qui doit se tenir la semaine suivante, du 18 au 21 octobre, pas de déplacement autorisé  ! Ce sont donc les équipes de Business France basées dans le pays qui représenteront les dix-huit sociétés hexagonales qui auraient voulu y exposer…

En attendant en tout cas un retour à une certaine normalité et le salon triennal K 2022 de Düsseldorf (19 au 26 octobre 2022), notons que Polyvia et Polymeris organisent le 30 novembre prochain de 11 h à midi, en partenariat avec Auvergne Rhône-Alpes Entreprises et Business France, un webinaire de restitution de leur visite à la Fakuma 2021.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie