Envoyez l'article par e-mail :

La plasturgie s’affiche GreenTech

mercredi 5 mai 2021, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Les ministères des transition écologiques et numériques ont distingué plusieurs jeunes pousses à fort potentiel de croissance.

Polytopoly.com, Lactips et Urban Canopee. Parmi les vingt pépites lauréates du programme « French Tech – Green20 » figurent trois plasturgistes. Dévoilé le 3 mai par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique, ce programme a pour objectif d’accompagner vingt start-up « greentech » appelées à « devenir des leaders technologiques de la transition écologique ».

Il constitue le premier volet de l’initiative globale French Tech For The Planet qui a vocation à faire de la transition écologique un axe essentiel de l’action de la French Tech. Financement, développement international, accompagnement en matière de transition écologique, etc., les entreprises sélectionnées auront droit à un accompagnement renforcé des services de l’État.

Implanté à Orléans (Loiret), Polytopoly.com est une place de marché consacrée aux plastiques recyclés dont la rédaction a déjà évoqué l’activité à plusieurs reprises. Créée en octobre 2018 par Édouard Garreau, la jeune entreprise entend « construire des ponts entre l’offre et la demande », développer une offre de caractérisation des polymères recyclés, garantir les approvisionnements et assurer une veille réglementaire. La jeune pousse est par ailleurs labellisée depuis l’an dernier « GreenTech verte » par le ministère de la Transition écologique et a été primée en janvier dernier par le concours national I-Nov de l’Ademe dans la catégorie « économie circulaire ».

Urban Canopee s’affiche pour sa part comme un « concepteur d’infrastructures vertes en milieu urbain ». La start-up conçoit de gigantesques corolles en composites servant de support à des plantes grimpantes. Le parvis de la Bibliothèque nationale de France à Paris accueille actuellement une de ces structures.

Associer performance industrielle et écologie

Lactips fait également partie des sociétés sélectionnées. Également bien connue des lecteurs de Plastiques & Caoutchoucs Magazine, l’entreprise dont le nom est l’anagramme de « plastique » développe depuis 2014 un bioplastique hydrosoluble et biodégradable, issu de la caséine de lait. Elle propose une offre d’applications de plus en plus large, à l’image d’Unidro +, un lien biosourcé et biodégradable pour la blanchisserie et le linge à risque infectieux.

« Je tiens à remercier l’ensemble des équipes du ministère de la Transition écologique et de la mission French Tech, d’avoir, à travers ce label GreenTech Innovation et cette sélection au programme Green20, récompensé le chemin parcouru depuis de nombreuses années par Lactips dans le but de proposer une alternative aux plastiques conventionnels. Notre solution innovante (…) permet d’associer la performance industrielle à l’écologie et nous sommes fiers de bénéficier de ces initiatives pour promouvoir nos solutions responsables auprès des industriels », déclare Marie-Hélène Gramatikoff, Pdg et cofondatrice. Lactips est par ailleurs désormais membre du pacte européen pour les plastiques (European Plastics Pact) ainsi que du Pacte mondial des Nations-Unies.

Carbiolice ne fait pas partie des vingt entreprises lauréates du programme « French Tech – Green20 ». La société auvergnate, fondée en 2016 par le spécialiste du recyclage enzymatique du PET Carbios vient cependant de recevoir le label GreenTech. La start-up française a développé un additif naturel à base d’enzymes, Evanesto, qui permet de rendre les produits en PLA 100 % compostables avec les déchets organiques de la maison. Evanesto s’utilise comme un colorant, ajouté au moment du process de fabrication.

L’additif accélère alors la biodégradation intégrale sans particules résiduelles, et ce en maximum 180 jours. L’ajout de cet additif permet ainsi aux films contenant 33 % de PLA d’être certifiés « OK compost Home » par le groupe TÜV Austria.

Le produit fini contenant Evanesto pourra être certifié dans le cas où il est intégré à une hauteur minimale de 5 % à un film contenant 33 % de PLA et d’une épaisseur maximale de 60 µm pour les films monocouches et de 30 µm pour les films multicouches.

« L’ambition de Carbiolice est d’atteindre le zéro déchet plastique, nous lançons également une démarche de certification auprès de TÜV Austria Group pour des produits d’une épaisseur de 450 µm, afin d’attester qu’Evanesto s’inscrit dans un champ d’applications encore plus vaste », indiquait récemment dans nos colonnes sa présidente Nadia Auclair.

Polytopoly.com, Lactips et Urban Canopee figurent parmi les exposants inscrits au salon FIP 2020 qui, du fait de la crise sanitaire, est reporté du 5 au 8 avril 2022 à Lyon Eurexpo.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie