Envoyez l'article par e-mail :

Lego dévoile un prototype en rPET

vendredi 25 juin 2021, par Bakhta JOMNI

Après avoir déjà introduit du Bio-PE dans ses boîtes de jeux, Lego vient de lancer un prototype de brique en PET recyclé.

Le groupe Lego a dévoilé le 23 juin un prototype de brique fabriqué à partir de plastique recyclé. Ce prototype, qui utilise du rPET provenant de bouteilles, est la première brique fabriquée à partir d’un matériau recyclé à répondre aux exigences strictes de l’entreprise. Le plus grand défi pour la marque est de repenser sa légendaire brique avec de nouveaux matériaux à la fois durables, solides et de haute qualité qui puissent s’adapter aux éléments fabriqués au cours des soixante dernières années. Le prototype devait répondre à plusieurs critères de qualité, de sécurité, de jeu et de puissance d’embrayage.

Le processus de fabrication utilise une technologie de mélange sur mesure pour combiner le PET recyclé avec des additifs de renforcement. La formulation du matériau, en attente de brevet, augmente la solidité du PET des briques à jouer. Le PET recyclé utilisé provient de fournisseurs aux États-Unis qui utilisent des processus approuvés par la Food & Drug Administration (FDA) et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). En moyenne, une bouteille en PET d’un litre fournit suffisamment de matière pour dix briques Lego de 2 x 4 cm.

Tests et développements

Au cours des trois dernières années, des scientifiques et des ingénieurs ont testé plus de 250 variations de PET et des centaines d’autres formulations plastiques. Une équipe de plus de 150 personnes travaille aujourd’hui pour tester et développer la formulation du rPET et évaluer le passage en phase de production pilote. Cette phase de tests devrait prendre au moins un an. Les joueurs devront donc patienter avant de voir apparaître des briques en rPET dans les boîtes de Lego.

La brique en rPET est le dernier développement en date visant à rendre les produits du groupe Lego plus durables. En 2020, l’entreprise avait annoncé vouloir supprimer le plastique à usage unique de ses boîtes. En 2018, elle s’était lancée dans la production d’éléments en bio-polyéthylène (bio-PE), fabriqué à partir de canne à sucre. Ces éléments en bio-PE sont aujourd’hui présents dans les boîtes de jeux, notamment à travers de petites pièces souples, comme les arbres, branches, feuilles et accessoires pour les mini-figurines. Le bio-PE n’est en effet pas suffisamment résistant pour convenir aux briques. Le groupe a prévu d’investir jusqu’à 400 millions de dollars (334,9 millions d’euros) sur trois ans, jusqu’en 2022, pour accélérer ses ambitions en matière de développement durable.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie