Envoyez l'article par e-mail :

Michelin soutient Pyrowave dans le recyclage du polystyrène

vendredi 20 novembre 2020, par Arnaud Jadoul

Le manufacturier français va aider la start-up canadienne à industrialiser sa technologie de dépolymérisation par micro-ondes.

Michelin est de plus en plus impliqué dans le recyclage des plastiques. Alors qu’il va mettre à la disposition de Carbios son site à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) pour le recyclage enzymatique du polyéthylène téréphtalate (PET), le manufacturier français s’associe avec le canadien Pyrowave.

En mai dernier, via sa société de participations Michelin Ventures, il était déjà entré au capital du recycleur, spécialisé dans le traitement chimique du polystyrène (PS). L’accord que les deux partenaires viennent de signer vise à hâter la certification, l’industrialisation et le déploiement commercial de la technologie développée par Pyrowave.

« Il représentera à terme un investissement de plus de 20 millions d’euros », précisent-ils. Afin d’accélérer la validation de la technologie et l’homologation de ses produits, les équipes techniques de Michelin travailleront avec celles de Pyrowave à la mise au point d’un démonstrateur industriel, financé et opéré par Michelin, d’ici à 2023.

Industrialisation de technologies nouvelles

Michelin y trouve un intérêt immédiat : le styrène entre dans la production du caoutchouc synthétique utilisé dans les pneumatiques. Le groupe s’engage après une année d’évaluation : il a pu voir fonctionner le procédé et tester des échantillons de styrène recyclé dans la composition de ses pneus. « Cette collaboration est une parfaite illustration de la vision du futur du groupe Michelin.

Celle-ci s’exprime notamment à travers la conception de pneus toujours plus durables et l’industrialisation de technologies nouvelles, au service de filières de recyclage innovantes », déclare Sonia Artinian-Fredou, directrice business, services et solutions, matériaux de haute technologie du groupe.

Décarbonation et rendements

Pyrowave explique recycler à l’infini les déchets en PS (emballages, panneaux isolants, calages…) grâce à un procédé de dépolymérisation catalytique par micro-ondes.

« Contrairement aux procédés thermiques actuels, cette technologie unique permet de recycler des déchets plastique en matières premières de grande qualité en utilisant l’électricité, énergie qui offre aujourd’hui le plus haut potentiel de décarbonation ; elle permet également de meilleurs rendements, tout en étant plus précise que les technologies conventionnelles », indique Jocelyn Doucet, cofondateur et président de Pyrowave. Le recycleur veut permettre de fabriquer de nouveaux emballages ou des produits pour l’automobile et l’électroménager.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie